Accueil » Le Gouvernement propose de plafonner la hausse des loyers à 3,5% et de revaloriser les APL

Le Gouvernement propose de plafonner la hausse des loyers à 3,5% et de revaloriser les APL

par Romain Delisle

Dans un contexte d’inflation galopante et de croissance morose et alors que la Banque de France a abaissé ses prévisions de croissance à 2,3% et que l’indice de référence des loyers est attendu à 5,5%, le Gouvernement a fait part de sa volonté de plafonner l’augmentation des loyers à 3,5% cette année.

Ce « bouclier loyer » doit encore faire l’objet d’un avis, rendu lundi, par le Conseil national de l’Habitat. Les associations de locataires, qui doivent rencontrer Amélie de Montchalin, toujours ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, réclament, quant à elles, un gel des loyers pour contrer les effets de l’inflation.

Rappelons que depuis 2019, un dispositif d’encadrement des loyers existe déjà à Paris où les propriétaires ne peuvent les augmenter au-delà de l’indice de référence. Une usine à gaz complexe qui, couplée aux augmentations excessives de la taxe foncière, entrave la fluidité du marché immobilier et entraîne, à long terme, des situations de blocage.

L’Exécutif devrait également revaloriser l’aide personnelle au logement de 3,5%, pour un coût estimé à 168 M€.

Notons qu’il n’est pas certain que le dispositif, qui devrait être inclut dans le projet de loi de finances rectificative (PLFR) de cet été, soit adopté par le Chambre (comme l’ensemble du projet de loi d’ailleurs). Il ne reste plus aux propriétaires que d’espérer en  la sagesse de certains députés de l’opposition pour empêcher que ne s’aggravent les entraves à la fluidité du marché de l’immobilier.

You may also like

3 commentaires

nanard 28 juin 2022 - 6:09

Certains événements ont marqués la logique des dirigeants : le feuilleton les « shadoks » a imprégné certains esprits. Les règlements ne sont pas suffisants, alors c’est qu’il en faut d’autres, idem pour le socialisme etc

Répondre
Obeguyx 28 juin 2022 - 12:08

Le gouvernement devrait s’occuper de ses « fesses » avant de vouloir torcher celles des autres. Les loyers ne sont pas le problème. Le problème c’est l’Etat avec ses réglementations liberticides (comme d’habitude) et son QI général très proche de zéro.

Répondre
REMI 28 juin 2022 - 2:35

• Face à l’improvisation du gouvernement, je propose d’investir au soleil sous les palmiers à l’étranger …

• Je louerai à des touristes du monde entier sans me sentir un « profiteur » encadré.

• Je n’ai qu’une seule vie, aussi j’essaye d’être libre et pas encadré au nom de politiques qui ne me concernent plus….

Répondre

Laissez un commentaire