Accueil » La crise, l’ultralibéralisme et le communisme

La crise, l’ultralibéralisme et le communisme

par Nicolas Lecaussin

Je suis un auditeur régulier de l’émission « Les Experts » animée par Nicolas Doze sur BFM. Elle m’a paru apporter un air nouveau dans le paysage conformiste des émissions de débats politiques et économiques. Malheureusement, depuis quelques temps, elle paraît contaminée par la maladie des autres : on retrouve souvent les mêmes « experts » invités et l’économiquement correct revient au centre des débats.

L’émission de lundi 28 novembre consacrée à la crise européenne a été même inquiétante. Un auditeur prénommé Fabrice envoie un message dans lequel il fustige « l’ultralibéralisme de l’Europe » qu’il compare au communisme de l’URSS. Aucune des invités, parmi lesquels Jean de Belot et Henri Pigeat, ne réagit. Nicolas Doze non plus. Mais où diable se cache cet « ultralibéralisme » européen ? Personnellement, je ne l’ai jamais remarqué, comme je n’ai jamais aperçu le libéralisme économique dans la technocratie de la Commission de Bruxelles. Les invités auraient pu rappeler que les libéraux ont été contre l’Union européenne et contre l’euro. Que Milton Friedman avait mis en garde : à la première grande crise, l’euro s’écroulera… Les libéraux sont pour la concurrence entre les monnaies et le libre-échange dans un grand marché libre et non pas pour les directives européennes. L’Europe, telle qu’elle a été conçue par Delors et les fonctionnaires européens, n’a rien de libéral. Et que dire de la comparaison avec les dizaines de millions de morts du communisme ? La non-réaction des « experts » est bien plus grave que les affirmations insensées de l’auditeur…

You may also like

Laissez un commentaire