Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Le libéral-conservateur Friedrich Merz prend la tête de la CDU

Le libéral-conservateur Friedrich Merz prend la tête de la CDU

par Aymeric Belaud

Vendredi 17 décembre, les militants du parti chrétien-démocrate allemand (CDU) ont désigné le député Friedrich Merz comme nouveau chef avec 62,1 % des voix. Il devance largement Norbert Röttgen (25,8%) et Helge Braun (12,1%). Ce choix n’est pas anodin. Friedrich Merz est un libéral-conservateur bien à droite, ce qui tranche avec le centrisme et la « mollesse » d’Armin Laschet, qui est en partie responsable de la défaite de son parti aux dernières législatives. Il est également un opposant interne à la politique d’Angela Merkel, dénonçant notamment sa politique migratoire en 2015.
C’est un excellent choix que viennent de faire les militants de la CDU. Son positionnement économique permettrait à son parti de regagner des voix notamment en grignotant sur l’électorat du parti libéral (FDP) obligé de faire des concessions aux écologistes et sociaux-démocrates avec lesquels ils sont membres de la coalition gouvernementales. Sa dureté sur les questions migratoires et la sécurité pourrait aussi faire revenir des allemands qui se sont tournés vers le parti d’extrême-droite AFD, qui n’a, à l’heure actuelle, aucune chance d’être dans un gouvernement, qu’il soit local comme national. Si le positionnement libéral-conservateur de la CDU se confirme et se renforce, le parti peut espérer gagner les prochaines législatives de 2025 et reprendre le pouvoir. Une opposition frontale à la politique socialo-écologiste serait la bienvenue.

You may also like

Laissez un commentaire