Accueil » L’abstention monte lorsque l’offre politique ne correspond pas à la demande

L’abstention monte lorsque l’offre politique ne correspond pas à la demande

par Nicolas Lecaussin

Les médias, les politiques et un grand nombre de « spécialistes » s’inquiètent du taux d’abstention qui risque d’être très élevé aux élections qui arrivent. Certains suggèrent même de rendre le vote obligatoire car le citoyen, disent-ils, a « des droits et aussi de devoirs ». Je pense que l’obligation de voter serait un déni de démocratie. Dans une société libre, les citoyens peuvent choisir entre voter ou non.

S’ils ne le font pas c’est que l’offre politique ne les intéresse. On n’oblige pas les gens à acheter telle ou telle marque de voiture ou de savon. Ils achètent ce qui leur convient le plus. Pareil pour les hommes politiques. Ils n’aiment pas leurs programmes ou bien ils sont déçus. Ils montrent donc leur mécontentement en ne pas allant voter ou en votant pour les extrêmes. Je dirais que l’abstention est même une chose utile qui devrait servir de leçon aux politiques. A eux de réagir et non pas aux électeurs.

You may also like

Laissez un commentaire