Accueil » Jacques Attali, apôtre du grand remplacement

Jacques Attali, apôtre du grand remplacement

par Aliénor Barrière

Une fois n’est pas coutume, un intellectuel de gauche reconnaît la réalité du grand remplacement. Mais pas pour le déplorer, pour le justifier. Selon Jacques Attali, le grand remplacement serait un fait aussi bien biologique qu’historique et religieux, et cela depuis toujours et partout. Est ainsi convoquée la vieille rengaine selon laquelle la France serait une terre d’immigration, construite par elle, la preuve étant que la France a pris son nom lorsque les Francs ont grand-remplacé les Gaulois. Faut-il donc encore une fois rappeler la réalité historique, démographique et ethnique de notre pays à ceux qui veulent réécrire l’Histoire ?

La France ne s’est pas construite par les migrations. Sa population est issue d’un socle démographique qui a commencé à se constituer sur l’actuel territoire national à partir du VIème millénaire avant Jésus-Christ. L’arrivée des Celtes au VIIIème siècle av. J.-C., puis celle des colons romains avec la conquête de la Gaule par César, ont eu des implications politiques essentielles mais n’ont pas provoqué de basculement démographique majeurs. Il en fut de même pour les « invasions barbares » du IIIème au Vème siècle : les peuples germaniques (Francs, Wisigoths, Burgondes…) entrés sur le sol de la Gaule romanisée n’ont jamais représenté plus de 5% de la population d’origine. Si l’on excepte l’installation des Vikings en Normandie au IXème/Xème siècle et leur fusion rapide avec les autochtones, la population de la France est restée essentiellement sédentaire et inchangée pendant 1400 ans. Ce n’est que très récemment, à la fin du XIXème siècle, que la France a connu d’abord une immigration de travail majoritairement temporaire et européenne, puis dans un second temps, au coursdu XXème siècle, une immigration beaucoup plus importante, familiale, africaine et définitive. D’autre part, alors que les premiers immigrés disposaient d’un socle civilisationnel et religieux commun avec les Français qui permettait une politique d’assimilation réussie et des mariages « mixtes », nombre d’immigrés actuels ont un mode de vie communautaire et une religion musulmane qui rend difficile la mixité, et a fortiori, l’assimilation.

Par conséquent, et quoi qu’en dise Jacques Attali, le grand remplacement est une réalité, dans certains quartiers urbains, qui n’a rien de naturel puisqu’il est en  grande partie dû à la générosité de l’État providence. Si l’on veut que la France reste la France, il serait judicieux de promouvoir une immigration raisonnée et méritée.

You may also like

8 commentaires

JR 22 février 2022 - 9:07

Bonjour, personnellement, je ne qualifie pas cette fripouille « d’intellectuel », mais de destructeur et de parasite. Là ou vous voyez juste, c’est qu’il est assurément d’obédience éscrolo-islamo-mondialo-davosio-cancelo-wokiste, cela fait trop de tare à son actif pour être honnête. Attali est un parasite national à l’image de Klaus Schwab, qui, lui, est un parasite d’une partie du monde. Il est à l’initiative du Greta Recette €€€€ 🤑(Great Reset). La liste est très longue, mais dans les surprises, ajoutons Raffarin qui navigue dans les mêmes eaux troubles, la déception est grande.
Pour en revenir à l’objet du titre, demandez au nébuleux Attali que sont devenus les indiens d’Amérique, la réponse est; Ils sont dans une réserve. Attali nous réserve t-il le même sort ? Attali, Minc et consorts sont de l’espèce que l’on ne supporte plus, plus jeune je me passionnais pour eux, surtout Minc. Avec le recul, je me suis rendu à l’évidence que ce sont des profiteurs des angoissés de la vie. Me direz-vous, il y a un marché grâce à la doxa médiatique distillée quotidiennement, les gens ont désormais peur que le ciel leur tombe sur la tête, comme par les siècles passés. Même avec la connaissance scientifique (j’ai pas dit le GIEC) la néo religion climatique apocalyptique, inféode des nouveaux sujets et rapporte énoooooomément. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 23 février 2022 - 9:13

Comment peut-on encore accorder un quelconque crédit à Jacques Attali (qui a changé son nom, car il n’avait rien dans le « caleçon ») ? Il suffit de parler et de se référer de ce triste personnage. Ses Commentaires relèvent du caniveau, comme tout le reste de son idéologie. Aux oubliettes !!!

Répondre
JR 23 février 2022 - 4:06

Bonjour Obeguyx, oui comme celui là, dont les Attali & consorts se référent : https://twitter.com/i/status/1496273899251773448
Les « Young Global Leader » sont des dangereux illuminés. Merci. Bien à vous

Répondre
Bernard GUILHON 23 février 2022 - 9:40

« La France ne s’est pas construite par les migrations. » D’autant plus qu’elle est directement issue de la gaule romaine. Les Francs Saliens en étaient les défenseurs avec le statut de Fédérés. L’empire romain devenu catholique en 380, toute sa haute administration (les diocèses) était dévolue aux évêques. La conversion de Clovis et son rôle majeur de défenseur de l’Eglise lui ont permis d’être élu roi des Francs, puis nommé coempereur en recevant de l’empereur d’Orient les tablettes et les ornements consulaires ainsi que la dignité d’Auguste accompagnée de la pourpre impériale.
La France est historiquement issue de l’Empire romain dont elle assure la continuité sous l’égide de l’Eglise catholique. Toute affirmation contraire n’est que délire idéologique.

Répondre
en fait 23 février 2022 - 10:48

J.ATTALI ne semble pas connaître:
–  » il est intéressant de suivre ainsi dans les phénomènes de la nature les vérités intellectuelles de l’analyse  » Laplace
– en France en l’an 400 il y avait 12 millions de personnes, mais, 6 millions en 850, puis 12 millions en 1400 et il faudra attendre 1650 pour obtenir durablement plus de 20 millions ( sauf deux lourdes famines autour de l’an 1700 )
– les populations sont  » scoop » rurales, il faut défricher, creuser des étangs, travailler, travailler et encore travailler pour de modestes résultats . .. ….,.
– la logique économique est de 300 personnes sur 600 hectares autour de l’église, puis de créer un autre village à 6 km et ainsi de suite, . .. ….,
– nous avons encore de très beaux villages de France
– il y a eu création de valeur ajoutée pour les générations futures,
– par contre « ici et maintenant » certains sur-consomment la valeur ajoutée des autres.
donc tout va très bien.

Répondre
Picot 23 février 2022 - 2:33

Un grand remplacement est manifestement indispensable : celui de Jacques Attali.

Répondre
JR 23 février 2022 - 8:44

Bonjour Picot, il est certain que celui là, il peut rejoindre le club des Hitljadot et consorts. Il appartient au tristement célèbre team des apôtres du mal, dont le Führer est Klaus Schwab, le déprimé, déprimant. Si des jeunes sont déprimés par l’avenir, il y a bien contribué. A vouloir créer une génération de Climatjugend, nous constatons le résultat, certains refusent même de se reproduire au nom du climat ! C’est le signe du déclin initié il y a deux décennies et en accélération depuis. Il eut été préférable que ce sinistre individu habité par les démons, qui adoube « La » gouvernance mondiale, apprenne aux jeunes et aux moins jeunes les bienfaits incommensurables du C02. Molécule rare et miraculeuse présente à seulement 0,04 %, mais tant indispensable, qui nous permet avant tout d’exister, de respirer et de nous nourrir, plutôt que de prêcher des sornettes idéologiques et de faire l’apologie du Greta Recette🤢🤑 (euh Great Reset…). Attali est une espèce à interner avec ses compères pour tentative de déshumanisation, tentative de suppression de l’identité d’un peuple ou d’une nation, tentative d’escroquerie sous prétexte climatique, tentative de désinformation, tentative de démoralisation et j’en passe. Ce triste personnage patibulaire est néfaste et inintéressant au possible.
Pour en terminer avec votre conclusion; « il serait judicieux de promouvoir une immigration raisonnée et méritée. » et d’ajouter -choisie-❤.
Merci. Bien à vous

Répondre
AlainD 24 février 2022 - 3:54

Attali ? Un intrigant, malfaisant, promoteur de Macron qui n’a probablement jamais rien fait d’autre de ses dix doigts que de nous enfumer avec ses idées à deux balles. Quant à Raffarin ancien vendeur de café…
Voilà bien des gens qui devraient apprendre à se taire plutôt que nous abreuver de bla bla.

Répondre

Laissez un commentaire