Accueil » Deux jeunes « twerkent » dans une église : quand l’indécence n’a plus de limites

Deux jeunes « twerkent » dans une église : quand l’indécence n’a plus de limites

par François Turenne

Une vidéo sur le réseau Tiktok est devenue virale ces derniers jours. On y voit deux jeunes influenceurs de la communauté LGBT danser de manière très vulgaire dans une église du quartier du Marais à Paris. Les églises étaient encore il y a peu des lieux sacrés. Elles semblent aujourd’hui, pour certains jeunes biberonnés au gauchisme et à l’anticléricalisme, n’être plus que de simples édifices publics dans lesquels toutes les outrances sont permises.

Cet incident s’inscrit dans la lignée de nombreuses atteintes contre des lieux et symboles catholiques : manifestations de Femen dans une église, attaques de processions, dégradation de tombes, déboulonnage de statues, etc.

S’en prendre aux catholiques est d’autant plus aisé que les réactions sont rarement très virulentes. Personne n’a été mis sous protection policière après avoir offensé des catholiques. Que serait-il advenu si ces deux personnes étaient allées faire leurs singeries dans une mosquée ?

Maintenant, les deux jeunes se disent persécutés. L’avocat de l’un d’eux prétend que son client « n’est pas en mesure de sortir de chez lui sans recevoir insultes et menaces de mort » et que son intégrité physique et morale est menacée. Certains médias n’hésitent pas à en faire des victimes et les comparent à Mila, la jeune fille qui a été moralement harcelée par des musulmans sur les réseaux sociaux et qui vit maintenant sous protection policière.

On croyait que notre société « inclusive » respectait les différences et les croyances de chacun. Manifestement, les catholiques sont exclus de ce « meilleur des mondes ».

You may also like

6 commentaires

Broussard Christian 23 février 2022 - 7:48

Je suis parfaitement conscient d’être un peu has been, pour ne pas dire vieux c.., mais pour moi qui ne perds pas mon temps avec toutes les inventions foireuses chinoises, quel est ce nouveau verbe et comment doit-on danser dessus ?

Répondre
Nehorai 23 février 2022 - 3:51

Frétiller du croupion…

Répondre
Obeguyx 23 février 2022 - 9:09

Continuons, nous sommes sur la bonne voie. Adieu France Chérie…

Répondre
Picot 23 février 2022 - 2:35

Comme disait ma grand mère : Huit jours sous une benne, au pain sec et à l’eau, après ils auront les idées plus claires.

Répondre
Nehorai 23 février 2022 - 3:51

Frétiller du croupion…

Répondre
Broussard Christian 24 février 2022 - 7:42

Merci Nehorai ;
grâce à vous je me coucherai moins ignorant,
mais quelle misère cette novlangue ! ! !

Répondre

Laissez un commentaire