Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Création d’un “passe colo”: «Ce n’est plus la famille qui part en vacances, c’est l’État!»

Création d’un “passe colo”: «Ce n’est plus la famille qui part en vacances, c’est l’État!»

Nicolas Lecaussin sur Figaro Vox

par
2 208 vues

FIGAROVOX/TRIBUNE – Aurore Bergé a annoncé le 27 juillet la création d’un «passe colo» pour les enfants dès 2024. C’est l’énième illustration d’une politique des chèques qui s’avère coûteuse, inefficace et méprisante pour les Français, déplore Nicolas Lecaussin.

Rappelez-vous! Lorsque le passe sanitaire a été instauré en juin 2021, les Français ont un peu râlé, évidemment, contre cette forme de coercition mal déguisée, mais ils l’ont finalement accepté. La perspective de devoir payer son test à chaque sortie n’était peut-être pas non plus étrangère à cette soudaine bonne volonté… Il s’agissait d’une obligation. Comment s’étonner alors qu’un passe sous forme de cadeau ne recueille pas l’unanimité?

En février 2019, le gouvernement avait lancé le «passe culture» destiné aux jeunes. Pour quels résultats? La Cour des comptes vient de rendre un avis sur l’élaboration et l’usage de ce passe. En décembre 2022, il comptait 2,6 millions de jeunes bénéficiaires pour un coût d’environ 270 millions d’euros par an. Entre autres données, la Cour précise qu’il y a «une forte prépondérance des mangas» dans les achats de livres, que le spectacle représente 46% des montants dépensés, la pratique artistique 19%, le cinéma 14% et la visite des musées 7%. La Cour se concentre surtout sur les aspects techniques du passe, de sa mise en œuvre et de son efficacité, dénonçant le «manque de traçabilité du service fait». Ce qui sous-entend que personne ne sait si le passe contribue réellement à rendre les jeunes plus «cultivés».

Ce mot -passe- plaît au gouvernement. Aurore Bergé, la nouvelle ministre de des Solidarités et des Familles, vient d’annoncer la création d’un «passe colo» dès 2024, pour permettre «à 80 % des enfants à peu près» de partir en colonie de vacances. Le passe sera doté de 200 à 350€ par enfant et permettra d’envoyer les enfants en colonie de vacances. Le dispositif sera destiné aux «familles [qui ont] jusqu’à 4.000 € de revenus, ça veut dire non seulement des familles avec des revenus modestes mais aussi beaucoup de familles de classes moyennes», a précisé la ministre. Ce n’est plus la famille qui part en vacances, c’est l’État! On nous rebat les oreilles avec cette antienne sur ceux «qui ont la chance de pouvoir partir».

Ce n’est pas une «chance», c’est un repos mérité, bien gagné pour la plupart. Tous les budgets ne permettent certes pas d’embarquer tout le monde pour trois semaines à l’autre bout du monde, mais les touristes qui viennent de l’autre bout du monde pour visiter la France lui trouvent bien des attraits que les Français peuvent eux aussi apprécier à moindres frais. En outre, accorder une subvention à ces pauvres gens des classes moyennes qui ont tant de mal à s’en sortir, c’est un peu comme accorder la grâce d’une aumône à qui l’on presse par ailleurs sans vergogne. Certains se passeraient bien de cette condescendance… qu’ils paient en tant que contribuables.

Lire la suite sur Figaro Vox

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

11 commentaires

Almaviva 1 août 2023 - 4:32

Toujours pareil, système socialiste ! On prend des impôts pour redistribuer alors qu’il serait plus sage de prendre moins d’impôts ce qui redonnerait du pouvoir d’achat à toute les familles ! Mais cela s’appelle le système libéral !! Il paraît qu’en France nous serions dans un système « ultra libéral  » chercher l’erreur !

Répondre
Oncpicsou 1 août 2023 - 4:41

Encore un mensonge d’état, il prend l’argent des français, discrètement (TVA, dette, feuille de paye…), et leur en redonne des miettes à grand bruit et coûts de fonctionnaires, en se faisant passer pour généreux dans le but de se faire réélire… Mais nos imbeciles au pouvoir ont ils les capacités intellectuelles de faire autre chose ? … s’ils les avaient ils seraient dans le privé !

Répondre
Farid 1 août 2023 - 5:10

En soustrayant ces enfants à leur parents, il sera plus facile de les endoctriner bien à gauche. Colos LFI.

Répondre
TRASYMSARL 1 août 2023 - 6:43

Comme disait Coluche, « quand un politicien te serre la main t’as intérêt à recompter tes doigts »!

Répondre
maxens 1 août 2023 - 7:41

ras le bol des cheques, des pass,…ce sont nous qui les payons, et quand je dis nous, ce sont toujours les mêmes, les contribuables de la classe moyenne, ceux qui n’ont droit à rien, dont les enfants ne sont pas prioritaires dans les grandes écoles car pas boursiers, ces parents d’étudiants qui doivent financer les études et le logement de leur enfants en gérant les inepties de parcours sup, aucune aide, jamais, mais on se prive pour payer les impôts toujours en hausse, nécessaire à financer une gabegie généralisé de l’Etat « gestionnaire », et tout cela sans sécurité, sans services médicaux digne de ce nom, surtout si l’on habite à la campagne, car l’Etat à abandonner par lâcheté et facilité ses secteurs régaliens aux profits de quelques chèques sociaux espérant acheter la paix sociale…on a vu les résultats. Revenons aux fondamentaux: tu bosses tu dois gagner ta vie sans te faire confisquer le fruit de ton labeur, tu bosses pas, et bah tu te démerde, et si tu commets des délits, tu dois morfler plus que ce que la justice gauchiste ne te fait subir actuellement. La lacheté et la médiocrité de nos hommes politiques est affligeante. La fraternité, oui, mais pour ceux qui s’en donnent la peine, pas pour les profiteurs, l’égalité, oui, pour tous, y compris pour les classes moyennes, pour ceux qui n’habitent pas dans les centres urbain, qui n’ont pas accès aux mêmes services publics, et qui pourtant ne cassent rien, et la liberté, oui, de travailler et de gagner sa vie sans se faire confisquer le fruit de son travail au motif d’une prétendue solidarité, toujours à sens unique. les mêmes qui paient, pour toujours les mêmes qui touchent, et qui n’ont aucune reconnaissance, cf les émeutes dans les banlieues. Au lieu de couper les aides aux parents de mineurs arrêté lors des émeutes, on va leur donner des chèques colonies de vacances….Foutage de gueule

Répondre
Albatros 1 août 2023 - 9:57

Bonjour.
Il serait opportun de rappeler toujours et en tout lieu, notamment dans les médias audiovisuels notamment, que le grand scandale en France, c’est le vol par l’Etat aux salariés de plus de la moitié de la valeur de leur travail. La différence salaire brut moins salaire net est sans cesse à dénoncer. S’ajoute à cette spoliation l’avalanche de taxes directes et indirectes et la baisse constante de la qualité et de la quantité des « prestations » des administrations pléthoriques tant nationales que locales.
Tout intervenant tant soit peu libéral a le devoir de le rappeler en propos liminaires à chaque intervention médiatique.
Tout citoyen idem, notamment au cours des échanges avec les médias.
Sincères salutations

Répondre
Albatros 1 août 2023 - 9:57

Cela fera paraître tous ces « passes » et « chèques » pour ce qu’ils sont : une imposture.

Répondre
AlainD 1 août 2023 - 3:02

C’est un signe de « gauchisation » de la société, cela participe du collectivisme, un peu comme les billets à prix cassés de la sncf et les transports gratuits de certaines communes… Au final on demande toujours aux contribuables de mettre la main à la poche, du moins ceux qui paient des impôts.
Bien sûr il y a la controversée TVA qui pénalise tout le monde aux mêmes taux, il vaudrait mieux qu’elle soit moins élevée et que tous les Français paient un juste impôt à proportion de leurs revenus.
D’ailleurs est il équitable que l’électricité soit taxée à 20 % alors qu’il s’agit d »un produit de première nécessité que nous payons d’ailleurs fort cher puisque notre gouvernement est incapable de sortir de l’Arenh qui nous pénalise. Mais plus c’est cher, plus l’Etat encaisse !

Répondre
ORILOU 1 août 2023 - 3:51

Ecole à partir de 2 ou 3 ans, puis colonies de vacances. Pas génial pour resserrer les liens familiaux. A quand les magasins d’état et les kolkhozes ? Et si ces Messieurs se décidaient enfin à réduire les impôts et taxes et… le train de vie de l’Etat !

Répondre
Jacques Baudouin 1 août 2023 - 4:38

Je me retrouve et dans l’article et dans les commentaires, cependant je me pose une question : Mais qui a voté pour ces mecs qui nous gouvernent ?
Si nous voulons renverser la table il faudrait peut être commencer par mettre un bulletin conforme à nos idées dans l’urne, non ?

Répondre
Jakline M 2 août 2023 - 10:58

Bonne question …QUI A VOTE POUR CES VOLEURS ?? QUI A VOTE POUR QUI VIT DANS L’OPULENCE AVEC NOS IMPOTS, TAXES …. LA POPULATION EST TELLEMENT DIRIGÉ PAR LES MEDIA ET LEURS PATRONS QUE TOUS ILS TROUVENT CELA NORMAL ??? COMBIEN COÛTE LES FRAIS DE RESTAURATION, D’HABILLEMENT, DE VOYAGE…QUE NOUS LEUR PAYONS …ET ON NE SAIT PAS TOUT CAR AU MINISTÈRE ON NOUS PARLE TOUJOURS DE NOS DEPENSES MAIS JAMAIS DES LEURS…A QUAND UN DETAIL DE LEUR BUDGET ANNUEL A LA DISPOSITION DE LA POPULATION…CE N’EST PAS ETRE GAUCHISTE C’EST SIMPLEMENT VOULOIR ARRÊT DE SE FAIRE SPOLIER….MERCIB

Répondre