Accueil » Espagne : la hausse des impôts a diminué les rentrées fiscales

Espagne : la hausse des impôts a diminué les rentrées fiscales

par Nicolas Lecaussin

Fallait-il une nouvelle illustration de l’effet Laffer ? Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, qui n’est pourtant pas socialiste, a aussi décidé en 2011 d’augmenter les impôts, en particulier pour les entreprises et pour les plus riches (de 45 % à 52 % pour les revenus supérieurs à 300 000 euros/an). Mauvaise politique. Les rentrées fiscales ont baissé de 3.5 % concernant l’impôt sur le revenu et de 12.4 % concernant l’impôt sur les sociétés.

You may also like

1 commenter

Anonyme 8 mai 2013 - 2:48

CQFD
Trop d’impôts tue l’impôt, ou « un impôt exagéré détruit la base sur laquelle il porte » (Jean-Baptiste Say, 1767-1832), c’est bien connu, et pourtant nos gouvernants ne raisonnent pas plus loin que le bout de leur nez persistent dans leurs erreurs… Seule une baisse des dépenses publiques pourrait nous éviter d’être entraînés dans le même sort que la Grèce ou l’Espagne, elle est bien improbable !

Répondre

Laissez un commentaire