Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Ecologiquement incorrect

Ecologiquement incorrect

par
40 vues

Au XVIIIe siècle, on pouvait franchir la Seine en hiver à cause d’une épaisse couche de glace, il y a déjà eu une grande montée des océans totalement étrangère aux activités humaines, au XIIIe siècle, du blé poussait au Groenland, il y a toujours eu du CO2 dans l’atmosphère et ce n’est pas l’homme qui en est la cause.

Combattre le réchauffement climatique de la planète, oui, mais avec des arguments et non pas en censurant ceux qui soutiennent le contraire ou qui donnent d’autres informations ? Quelles sont les raisons qui empêchent les médias de citer les rapports des associations écologistes comme « International Bear Association », « International Wildlife » et « IUCN, Polar Bear Study Group » qui montrent que contrairement aux idées reçus, les ours polaires ne sont pas du tout en voie de disparition, au contraire, leur nombre ne cesse d’augmenter depuis une dizaine d’années. En effet, d’après une étude publiée en janvier 2007, la population des ours polaires qui n’étaient que d’environ 5 000 dans les années 1950 dépasse aujourd’hui 25 000 membres. Ou bien cette autre étude rendue publique par le Nations Unies qui montre que le pays qui a le plus baissé les émanations de gaz carbonique depuis l’an 2000 est un…pays non signataire du protocole de Kyoto : les Etats-Unis d’Amérique. Et que c’est l’Europe qui a le plus augmenté ces émanations : + 2,3 % contre – 8 %. L’hypocrisie des dirigeants européens n’a d’égal que leur promptitude à donner des leçons au monde entier et en particulier aux Américains.

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Anonyme 19 décembre 2009 - 3:04

Vos dires sur le Climat
Je vous trouve bien imprudent,Mr Lecaussin,et bien irr

Répondre
admin 20 décembre 2009 - 10:06

R
Je vous trouve bien imprudent, cher Monsieur, de porter de telles accusations. Tout d’abord, je n’ai jamais « ouvert mes colonnes à M. Gérondeau » (vérfier la signification de cette expression) même si je l’ai lu et je trouve que ses écrits sont argumentés contrairement aux élucubrations des « sauveurs de la planète ». En ce qui me concerne, j’ai lu pas mal d’études « sérieuses » sur le sujet, la plupart étant inconnues en France. Deuxièmement, si vous avez des arguments irréfutables à propos de ce que j’ai écrit dans ce billet de blog (ce ne sont que des rappels historiques), je suis prêt à vous « ouvrir mes colonnes ».

cordialement,

NL

Répondre

Laissez un commentaire