Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Des syndicats d’enseignants s’opposent à ce que des élèves chantent du Mozart à Lourdes

Des syndicats d’enseignants s’opposent à ce que des élèves chantent du Mozart à Lourdes

par
224 vues
prop_4_pendules.png

Du 29 juin au 11 juillet se tiendra l’Offrande musicale, un festival qui se déroule dans plusieurs lieux des Hautes Pyrénées, département d’origine de son fondateur, le célèbre pianiste français David Fray. Ce projet, qui associe des artistes et des ensembles de renom comme le violoniste Renaud Capuçon ou l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, se veut « humaniste et solidaire ». Il réserve ainsi gratuitement 20% de sa billetterie pour les personnes en situation de handicap.

Pour l’édition 2022, le festival accueille les « Routes de l’amitié », créées par l’éminent chef d’orchestre italien Riccardo Muti en marge du festival de Ravenne pour jouer dans des villes marquées par des situations difficiles (Sarajevo, Beyrouth, Moscou…). Le sanctuaire de Lourdes a été choisi cette année en raison du symbole qu’il représente pour toutes les personnes en situation de handicap.

Des élèves de CM1 et CM2 du département seront associés au fameux concert dirigé par Riccardo Muti, et chanteront l’Ave verum corpus de Mozart. Ces élèves d’écoles publiques et privées du département se sont en effet vu proposer cette opportunité exceptionnelle et, sur la base du volontariat, ont eu des répétitions pendant un an, accompagnées par une conseillère pédagogique et un intervenant musical extérieur. Ces répétitions avaient lieu sur le temps scolaire et les enseignants étaient libres de faire ou non participer leur classe.

Il n’en fallait pas plus pour déclencher l’ire des syndicats d’enseignants qui se sont empressés d’exprimer leur inquiétude républicaine vis-à-vis de cette grave entrave à la laïcité. La Fédération syndicale unitaire (FSU) et le Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et professeurs d’enseignement général de collège (SNUipp) ont donc averti la cellule laïcité du ministère de l’Education nationale et envoyé un courrier aux services académiques. Le caractère religieux du chant et du lieu choisi pour le concert ainsi que les répétitions sur le temps scolaire constituent une réelle atteinte au principe de laïcité, selon ces syndicats d’habitude moins enclins à dénoncer d’autres formes de manifestations religieuses à l’école.

Alors que David Fray entend faire la distinction entre les caractères cultuel et patrimonial de ce type de chant, les syndicats d’enseignants persistent dans leur haine pour la culture et pour tout ce qui pourrait développer l’intelligence et la curiosité des élèves.

Vous pouvez aussi aimer

9 commentaires

AlainD 25 juin 2022 - 7:12

On voit bien qu’il s’agit de syndicats quelque peu gauchistes qui s’offusquent beaucoup moins de l’islamisme rampant qui s’insinue dans l’école pour lequel leur maître à penser fait preuve d’une remarquable tolérance.

Répondre
Obeguyx 25 juin 2022 - 7:40

Enfin, Mozart banni ! Vive le RAP ! De la bonne et vraie culture de caniveaux. C’est bien cela qu’il nous fallait. Il est vrai aussi que depuis plus d’un siècle, Mozart n’a jamais été évoqué en milieu scolaire. Je suis athée et j’exècre ces individus qui se comportent en purs staliniens assoiffés de sang.

Répondre
PAL 25 juin 2022 - 8:08

Les syndicats ne comprendraient-ils pas le mot « Culture » et le concept qu’il englobe au delà du religieux?

Répondre
Almaviva 25 juin 2022 - 8:14

Dommage que la bêtise ne tue pas !!

Répondre
REMI 27 juin 2022 - 2:16

elles ne sont pas remboursées par l’assurance maladie…. C’est un début.

Répondre
REMI 25 juin 2022 - 8:33

Si la stérilité des cerveaux de nos « enseignants »*** est arrivée à ce paroxysme de l’inaptitude à enseigner selon les critères élémentaires apportés par une culture basique française… alors la cause est entendue et l’Assurance Maladie ne pourra pas être à la hauteur de sa mission.

Cette maladie SYMPTOMATIQUE ne pourra pas être remboursable par manque de traitement pour ce type de pathologie rare propre aux « enseignants de l’Éducation Nationale » de notre France culturellement, dégondée… !

Ces « enseignants là »*** hors racines identitaires soufrent de méconnaissance de l’Histoire de la FRANCE par manque totale d’ouverture à l’Art et ses évolutions entre autres….. Et sont actuellement référant de  »NIKE TA MÈRE », entre autres… !

Aussi ces, « enseignants là *** aux cerveaux rendus stériles** » termineront ils sur leurs « lieux dit » : La Paille avec du pain et de l’eau… Et nous demanderons aux Pères charitables de venir changer leurs lits de paille….
Le mal est trop profond et la situation est irrécupérable….

Chantons le REQUIEM de Mozart pour nos « enseignants *** aux cerveaux rendus stériles » Dieu des croyants de toutes les religions répertoriées…. Dieu soit loué dans son infinie sens de l’ouverture au monde, à tout le monde…Alléluia !

Dieu soit chanté et chantons pour tous, sans exception, dans un esprit d’ouverture à la culture et l’Art : Avé Vérum à tout vent … !

** NOTA : Maladie répertoriée dans l’Éducation Nationale « française » C.R.S….Cerveaux Rendus Stériles

QUESTION : « Ces « enseignants là » *** sont-ils des enseignants tout simplement ?

Répondre
Duveau 25 juin 2022 - 10:38

Bien sûr ces mêmes enseignants affichent certainement la même rigueur en toutes circonstances, à moins qu’ils montrent leur souplesse d’échine encaissant preuve d’un mutisme total vis à vis du comportement et des provocations du monde musulman au sein des écoles.

Répondre
Zebu 25 juin 2022 - 1:19

Et il a fallu UN AN à des SYNDICATS d’enseignants pour s’apercevoir que des enseignants de l’ECOLE PUBLIQUE AUTORISAIENT leurs élèves de CM1 et CM2, donc des enfants de 9 et 10 ans ! à participer à des répétitions pour un FESTIVAL MUSICAL qui a lieu avant les vacances d’été qui elles, commencent le 7 juillet (sauf obstruction des syndicats « enseignants »). Bel exemple de FERMETURE d’esprit envers les plus jeunes !

Répondre
Astérix 3 juillet 2022 - 11:11

Mais les enseignants sont des rouges depuis des années. Il faut éjecter tous ces crétins et repartir à zéro avec l’enseignement.

Répondre

Laissez un commentaire