Accueil » Au Danemark, les socialistes mènent une politique anti-immigration

Au Danemark, les socialistes mènent une politique anti-immigration

par Adélaïde Motte

Le gouvernement danois vient de dévoiler sa nouvelle politique pour les “quartiers défavorisés”. Il prévoit, d’ici 2030, de limiter à 40 % la proportion de logements sociaux, ce qui va forcer certains habitants à déménager, probablement pour des quartiers moins difficiles. Le ministre de l’Intérieur danois souhaite également que, d’ici dix ans, la part de la population d’origine “non-occidentale” ne dépasse pas 30 % dans ces quartiers.

Au Danemark, est considéré comme défavorisé un quartier d’au moins 1 000 habitants, dont plus de la moitié de la population est d’origine “non occidentale” et présente au moins deux critères parmi les suivants : plus de 40 % des habitants n’ont ni travail ni formation ; plus de 60 % des 39-50 ans n’ont pas étudié au-delà du collège ; la criminalité est trois fois plus importante que la moyenne nationale ; le revenu brut est inférieur de 55 % à la moyenne régionale.

Dans ces quartiers, l’État danois impose également la crèche pour tous les enfants de plus d’un an et sanctionne les délits deux fois plus lourdement que dans le reste du Danemark. Une politique dont ferait bien de s’inspirer l’État français qui préfère déverser des centaines de millions d’euros dans le cadre de la politique de la ville et construire toujours plus de logements sociaux. Sans grands résultats jusqu’à présent.

You may also like

1 commenter

Farge 20 mars 2021 - 4:11

Au Danemark, les socialistes mènent une politique anti-immigration
Ce n’est pas vraiment une politique anti-immigration. C’est une politique de contrôle de l’immigration associée à une politique d’assimilation. Je suis bien d’accord que la France devrait s’en inspirer et simplifier sa législation / règlementation aussi compliquée qu’inapplicable.

Répondre

Laissez un commentaire