Accueil » Assassinat du père Hamel : six ans après, les leçons du martyre

Assassinat du père Hamel : six ans après, les leçons du martyre

par Morgane Afif

C’était un mardi à Saint-Étienne-du-Rouvray. Le 26 juillet 2016, alors que le père Jacques Hamel vient de célébrer la sainte messe, deux « djihadistes », convertis dans la médiocrité de la radicalisation qui sévit en banlieue, font irruption et égorgent le prêtre sous les yeux de la modeste assemblée venue ce jour. Les services de renseignement de la région avaient pourtant été prévenus qu’une attaque était en cours d’élaboration dans le secteur. Chacun des deux assaillants avait déjà tenté de rejoindre la Syrie pour combattre aux côtés de Daech et l’un d’entre eux était soumis à une assignation à résidence.

Alors que la procédure de béatification suit son cours au Vatican pour faire reconnaître la mort du père comme martyre in odium fidei, Gérald Darmanin, présent à la cérémonie de commémoration du 26 juillet, n’a pas manqué de souligner le prétendu soutien de la France aux catholiques. Pour ce faire, le ministre de l’Intérieur s’est précisément adressé au Président du conseil français du culte musulman qu’il a salué « pour ses mots : ‘‘Aujourd’hui, nous sommes tous des catholiques de France’’ […]. Bien que la France laïque n’accorde aucune préférence, à aucune religion, il faut bien le dire et le dire avec fierté, les Français ont souffert comme s’ils étaient tous catholiques ce jour-là »…

Le père Hamel était un prêtre de campagne et de banlieue, missionnaire dans cette pauvreté qu’il aimait humblement, loin des mondanités des clochers de métropoles. Ordonné en 1958, il servait l’Eglise depuis bientôt soixante ans, sans jamais avoir quitté le diocèse de Rouen, qui l’a vu naître puis mourir, à quatre-vingt-cinq ans, en s’étant donné jusqu’au bout.

You may also like

2 commentaires

Obeguyx 28 juillet 2022 - 6:01

C’est ça restez « béat ». 6 ans déjà et rien de fait. Pourtant Darmaninuche a dit, Macronuche aussi et bien d’autres. On allait voir ce qu’on allait voir. Et puis, comme soeur Anne, on n’a rien vu venir. Vive les vacances et moi je vous le dis, le « vieux curé » : tout le monde s’en fout, sinon, il y a belle lurette que tout serait réglé !!!

Répondre
PhB 29 juillet 2022 - 3:30

Exactement Tout à fait d’accord avec Obeguyx
Tout ça, c’est de la grosse « mascarade », les soit-disants pensants s’en contrefichent.
Ca aurait été intéressant d’avoir les mêmes faits avec un vieil Imam respectable assassiné lâchement dans sa mosquée.
Il y aurait eu le FEU à tous les étages et à grande échelle!
PhB

Répondre

Laissez un commentaire