Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » « Antifa le jeu » : arrêtons de faire de nos enfants des militants d’extrême gauche !

« Antifa le jeu » : arrêtons de faire de nos enfants des militants d’extrême gauche !

par
495 vues

Créé par un site « antifasciste » – La Horde -, édité pour la première fois en septembre 2021 – éditions Libertalia (sic) -, réédité sous forme de jeu de cartes en 2022, « Antifa le jeu » se présente comme un « jeu de société » au cours duquel les participants jouent le rôle d’activistes devant se constituer en groupe « antifasciste ». Depuis dimanche soir, à la suite d’indignations exprimées par certains élus RN et par le syndicat des commissaires de la police nationale, ce jeu a été retiré par la Fnac de son catalogue de vente en ligne. Les belles âmes « antifascistes » ont bien sûr crié à la censure et à la « cancel culture de droite ». La Fnac aurait cédé, à les entendre, à l’extrême droite et à un syndicat de police, niant ainsi son passé militant

En quoi ce jeu consiste-t-il ? À mener des blocages, des occupations ou des actions offensives (ainsi lancer un « cocktail Cacatov », ou bouteille de fiente… ), en réaction à des « événements » tirés au sort, tels que : « un groupe raciste organise une manif anti-réfugié.es » (en écriture inclusive, s’il vous plaît), ou encore « un polémiste islamophobe fait une séance de dédicace ».

Comme l’a déclaré David-Olivier Reverdy, secrétaire national province Alliance Police nationale : « C’est plutôt l’école du crime. C’est inciter des jeunes de tous âges à devenir des ultragauchistes patentés pour s’en prendre aux forces de l’ordre ».  La Fnac a pris la bonne décision. On peut cependant se demander si les libraires qui revendent de tels jeux réfléchissent au fond du problème. Ont-ils conscience qu’ils contribuent ainsi à faire croire à la jeunesse qu’il est normal et souhaitable d’avoir recours à des méthodes parfois violentes, pourtant illégitimes en démocratie, dès l’instant où le prétexte du « danger fasciste » peut être invoqué à tout bout de champ par des « antiracistes » autoproclamés ?

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Daniel 1945 30 novembre 2022 - 8:34

Et pendant ce temps les Français se précipitent pour déposer leurs armes en gendarmeries et commissariat.

Répondre
Astérix 30 novembre 2022 - 8:35

Aucune raison que cette folie s’arrête puisque certains programmes de l’éducation nationale vont dans le même sens !
La France est envahie de socialoverdobolchéviques. et le français ne bouge pas ????

Répondre
Oncpicsou 8 décembre 2022 - 2:15

Avant personne ne connaissait ce jeux… Bravo les #@¤% (*) qui lui ont fait de la pub !
(*) ça c’est pour ne pas choquer le validateur.

Répondre

Laissez un commentaire