Accueil » Avec le même chiffre d’affaires, Renault est 4 fois moins rentable que Tesla

Avec le même chiffre d’affaires, Renault est 4 fois moins rentable que Tesla

par Philbert Carbon

La plupart des constructeurs automobiles ont publié leurs comptes de l’année 2021.

Les chiffres compilés par EY, et révélés par Les Échos, montrent que le français Renault a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires de 46,2 Mds€, légèrement supérieur à celui de l’américain Tesla (45,5 Mds€).

En revanche, pour ce qui est de la rentabilité, l’américain est largement devant avec 12,1% de marge d’exploitation alors que le français ne réalise que 3 %. Tesla est donc 4 fois plus rentable que Renault.

Comment expliquer cela ? Est-ce parce que l’État français détient 28,6% des droits de vote chez Renault ? Est-ce parce les syndicats pèsent pour un quart des voix au conseil d’administration ? Est-ce parce que Renault est français et qu’il est pénalisé par la lourdeur de la fiscalité et de la réglementation ? A moins que ce ne soit pour toutes ces raisons à la fois…

Vous pouvez aussi aimer

14 commentaires

JR 7 mai 2022 - 9:07

Bonjour, le gouvernement Français fait tout pour détruire l’industrie automobile dans l’hexagone. En France, il n’est plus possible d’acheter une auto neuve digne de ce nom sans payer un malus à 40 000 €, qui passera à 50 000 € au 1 er janvier 2023, puis viendra l’interdiction. Les 80 Km/h, les taxes & impôts, les malus au poids, la prolifération des radars, les 67 % de taxe sur les carburants, etc…contribuent à assigner les Français à résidence. La rentabilité des constructeurs est générée par les modèles haut de gamme et moyen haut de gamme, donc Tesla comme les quatre majors Allemands s’en sortent bien. Renault, avec ses trottinettes, sans image, sans odeur, sans saveur, sana puissance, sans auto réel bonne auto, à cause de nos malus et de la haine anti-auto du gouvernement qui règne en France, ne vendons que des modèles peu rentables. Semez la médiocrité et vous récolterez de la médiocrité. La division Renault Sport avec ses Mégane RS a été obligé de plier bagage à cause du malus à 40 000 € sur une auto à 35 000 €… Alpine marche bien, mais mourra au passage obligé à l’électrique. Les essescrolo-macronistes tuent ce qui peut marcher et pourtant les communistes ne sont pas encore au pouvoir, attendez un peu… Libérez l’automobile, supprimons les malus ou alors il faudra déménager dans un pays libre, en Roumanie par ex ou les malus n’existe pas. Merci. Bien à vous

Répondre
Daniel Monetti 8 mai 2022 - 5:50

Ça veut surtout dire que les Tesla sont vendues 4 fois plus chères que leur prix de revient.
Il y a des imbéciles pour acheter ça.

Répondre
JR 8 mai 2022 - 9:21

Bonjour, oui, mai pas que. Tenir compte, des subventions à l’achat (nos impôts), du crédit Carbone extorqué aux autres constructeurs (donc dans le prix de vente…) pour la modique somme de 1,6 Mds $ et enfin l’effet de mode « bobo » (les imbéciles que vous citez). Le scandale de la VE ne va pas tarder à exploser. En fait, il s’agit du même mécanisme de tromperie et d’escroquerie que pour les éoliennes. Mais à la fin, c’est le client contribuable qui paie cette idéologie Onusienne. Merci. Bien à vous

Répondre
Carol Langloy 8 mai 2022 - 8:16

Analyse un peu simpliste ! La différence tient avant tout au produit : une voiture électrique demande moins de personnel, moins de matières premières, et elle est beaucoup plus simple. En même temps, elle est vendue plus cher ! Si Renault n’a pas pu suivre, c’est que Ghosn a été viré, lui qui avait poussé Renault sur l’électrique avant les autres.

Répondre
JR 8 mai 2022 - 9:14

Bonjour, certes, mais faut-il pousser de force sur l’électrique en interdisant le thermique ? Je ne pense pas, c’est le marché, donc le besoin du client qui oriente un marché. Il n’y a jamais eu de loi imposant l’automobile en remplacement du cheval, et pourtant… Cela étant dit, la VE décolle qu’à cause des subventions à l’achat….à méditer. es dès sont pipés. Une fois de plus, la France se sacrifie, les autres rigolent: https://www.climato-realistes.fr/coup-de-frein-au-vehicule-electrique/ Et Klaus Schwab se marre. Bien à vous

Répondre
Astérix 8 mai 2022 - 9:26

Il n’est pas possible de comparer une entreprise française écrasée sous les charges, impôts, règlementations, normes, taxes, prélèvements étatiques, avec une entreprise Américaine qui ne connait pas toutes ces imbécilités !

Répondre
JR 8 mai 2022 - 8:50

En plus ou les autres constructeurs achètent du crédit Carbone à Tesla pour la modique de 1,6 Mds $. Sur son cycle de vie un véhicule électrique pollue quatre fois plus qu’un véhicule thermique, mais c’est le constructeur de véhicule électrique, en l’occurrence Tesla qui touche le détournement de fond. La supercherie au C02 et les escroqueries qui en découlent ont encore frappé. Il est grand temps de réhabiliter le bienfaisant et irremplaçable C02 présent à 0,04 % et de l’exclure de la liste des polluants, liste dans laquelle il a été insidieusement ajouté il y a peu de temps. La prise de conscience est-elle en Marche à 80 km/h avec suppression des malus ? https://www.climato-realistes.fr/coup-de-frein-au-vehicule-electrique/
Bien à vous

Répondre
Obeguyx 8 mai 2022 - 9:27

Renault : son siège social est aux Pays-Bas (fiscalité très basse pour les entreprises). L’explication est ailleurs. Il faut surement chercher du côté de la gestion, des prises décisions, des transferts de fonds douteux, des ordres donnés par un des gros actionnaires, bref, toute la salade habituelle et bien connue en France et en UERSS. Si Renault était « Américaine », nul doute que les marges d’exploitations seraient assez voisines.

Répondre
JR 8 mai 2022 - 9:02

Bonjour Obeguyx, cherchons aussi l’explication dans le fait qu’on a pas du tout envie d’acheter une Renault, même la pub qui parle de tout, sauf d’auto, ne donne pas envie d’acheter. A vouloir vendre de l’ambiance à dormir debout, on en oublie l’essentiel. Je me demande ou il recrute les dirigeants marketing, en tous cas, pas chez les passionnés. les publicités Renault me font penser à ces publicités d’un nouveau genre, qui une fois regardée, on en oublie le sujet. Et toujours ces malus parasitaires dignes d’une dictature macrono-mélenchoniste qui sclérosent tout le système. Bien à vous

Répondre
Bruno GINESTOU 8 mai 2022 - 4:21

Avez-vous compté les subventions des 2 entreprises? Car Tesla en a aussi beaucoup (merci les quotas CO2).
Bref, dommage que votre analyse s’arrêtent à quelques lignes sur la place de l’État français et non des 2 pays…

Répondre
JR 8 mai 2022 - 9:06

Le crédit Carbone escroqué aux autres constructeurs et reversé à Tesla est de 1,6 Mds$.

Répondre
JR 8 mai 2022 - 8:17

Bonjour, il faut tenir compte du crédit carbone vendu par Tesla aux groupes automobiles américains pour une valeur de env 1,6 Mds de $ par an. Ce qui réduit considérablement la rentabilité réelle de Tesla. Notons que c’est un don déguisée fait par l’administration US à E.Musk. L’avenir s’annonce plus sombre avec la difficulté d’extraction des terres rares. Merci. Bien à vous

Répondre
Almaviva 9 mai 2022 - 7:42

Je partage cette analyse, il est regrettable que les français ne veulent pas voir tous les inconvénients que comporte un gestion étatisée de l’économie face à une gestion libérale !!

Répondre
JR 9 mai 2022 - 3:43

Bonjour, voici expliqué le scandale climato-hypocrite, représentative de la Macrono-Mélenchonie : https://climatetverite.net/2022/05/07/la-face-noire-des-energies-vertes/ . Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire