Accueil » M. Enthoven, la France ne va pas si bien que cela !

M. Enthoven, la France ne va pas si bien que cela !

par Adélaïde Motte

Raphaël Enthoven était mardi 12 avril sur France 5 pour analyser le résultat du premier tour de la présidentielle, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les Français l’ont déçu. Le philosophe de comprend pas “qu’un un pays qui est en bonne santé, qui repart, qui fonctionne, qui a de l’influence, qui est en pointe dans la lutte contre l’islamisme, joue au con à ce point avec son bulletin”. Merci donc aux Français, nombreux, qui ont voté pour un parti plus extrême que la République en Marche de cesser leur caprice. Merci aussi à M. Enthoven de se renseigner sur le montant de la dette, sur le déficit commercial, sur le classement de la France dans les enquêtes portant sur l’instruction et sur la montée de l’insécurité. Le pays ne va pas si bien que cela.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

MOINIER 17 avril 2022 - 6:42

Bonjour,
Il manquait avant Covid, 25% de PIB, soit 25% d’heures travaillées puisque c’est proportionnel dans presque tous les pays, soit 11.500 heures par salarié sur la durée de vie. Ce qui peut représenter : 65 ans et 40h.
La seule retraite Mitterrand à 60 ans nous à fait perdre 300 Mds par année depuis 1982, presque toute notre dette et toutes les augmentation de charges et impôts. Les charges salariales ont été multiplié par plus de 3, cause des délocalisations. Il y a eu aussi 3 dévaluations du Franc sous Mitterrand qui ont diminué fortement le pouvoir d’achat. Pour minimiser le taux de pauvreté et la révolution, il a été institué un nombre considérable d’aides sociales :plus de 400. Le total représente 776 Mds par année (gestion comprise) soit 57% de l’ensemble du budget français. La France, c’est 1% de la population du monde et 10% du total des aides.
Toutes les propositions ne sont que du pipi de chat, la seule valable : augmenter les durée de travail et d’activité. L’Allemagne l’a fait avec les réformes Hartz/Schroeder il y a une quinzaine d’années : retraite à 67 ans (il négocie actuellement pour 68 ans) et négociations avec les employeurs pour augmenter les temps de travail, indemnités chômage et indemnités divisées par deux. A la suite pendant 6 ans résultats positifs et diminution de la dette d’environ 25% avant Covid. Pendant que la France augmentait constamment son déficit et atteindre les 100%. Et beaucoup plus après Covid
Seule solution : TRAVAILLER + POUR DEPENSER MIEUX (local, moins low cost)
http://www.danielmoinier.com

Répondre

Laissez un commentaire