Accueil » « A beau mentir qui vient de loin », par François GARDE

« A beau mentir qui vient de loin », par François GARDE

par Brigitte Clavel

Pourquoi depuis toujours l’homme est tenaillé par un besoin d’évasions, de légendes, de rencontres impossibles ou d’exploits héroïques ? A cela s’ajoute une habitude d’enjoliver ou dramatiser une aventure, à mêler le vrai au faux, à se faire valoir consciemment ou inconsciemment. Les nouvelles de F. Garde en témoignent, treize récits où chacun des protagonistes est toujours tenté d’interpréter à sa façon des faits jusqu’à s’immiscer là où il ne doit pas être. Qu’il se dirige sur mer par cartes ou par intuition, qu’il voyage par les livres ou par esprit d’aventure, le résultat est le même. L’important est ce fluide qui relie le passé au présent, l’inconnu au quotidien, l’aventurier au casanier. Le passionné de végétation exotique fait le bonheur du collectionneur, la photo d’un simple enfant d’après-guerre présentée par un reporter fait le tour du monde, le petit décorateur d’opéra fabulé en administrateur du Laos fait la fierté de toute une lignée familiale, tandis que l’auteur de la constitution des Auckland se croit indispensable aux cinq habitants de l’île !

Livre enchanteur qui veut distraire une France confinée et lui rappeler que l’imagination n’a ni interdits ni frontières. Ainsi l’auteur est semblable à son bonimenteur qui, en entrant chez les gens avec pour seule clé un beau discours, séduit tout son auditoire…

http://panoramadelectures.over-blog.com/

Acheter le livre

You may also like

Laissez un commentaire