Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » « Le premier rêve du monde » par Anne SIBRAN

« Le premier rêve du monde » par Anne SIBRAN

par
143 vues

L’auteure arrive par son style à concilier le travail minutieux de l’orfèvre et le mouvement flou et rapide de l’impressionnisme, en un mot, l’art et le savoir, l’extase et la création. Il s’agit de regarder le monde, de le découvrir comme si c’était la première fois. Alors elle cède la parole à Barthélémy Racine, ophtalmologiste qui guérit les non-voyants de naissance et analyse leurs premières réactions à la découverte des couleurs environnantes. Car l’angoisse de la nuit n’échappe à personne et encore moins à Paul Cézanne quand il subit des troubles de vision et se précipite chez Barthélémy Racine. Et c’est là, depuis Paris, que le petit peintre provincial ressent sa Provence plus proche que jamais à son cœur, comme l’Indienne aveugle déracinée dans un Paris survolté retrouve au Jardin des Plantes l’âme de son Kalali natal.

Alors, il suffit de sortir dehors : « elle est partout la beauté », souffle de la terre, vapeur céleste, que le peintre veut tenter de fixer sur sa toile. Très joli livre où Anne Sibran comme Paul Cézanne invitent le néophyte à « entraîner ses yeux », à « les mettre en patience » pour rester aux aguets du beau… Comme le dit François Cheng en exergue de l’ouvrage : « en ces temps de misères omniprésentes,[…] nous avons pour tâche urgente […] de dévisager ces deux mystères […] le mal […], la beauté. »

Lire d’autres chroniques

Acheter le livre

(katieaustin.tv)

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire