Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Refus de livrer des MIG-29 polonais à l’Ukraine : échec de Biden et fiasco pour l’OTAN

Refus de livrer des MIG-29 polonais à l’Ukraine : échec de Biden et fiasco pour l’OTAN

par
126 vues

Le Wall Street Journal a publié un éditorial revenant sur le refus de l’administration Biden de livrer des MIG polonais à l’Ukraine. Mardi dernier, la Pologne a indiqué qu’elle pouvait transférer environ deux douzaines de chasseurs à réaction MIG-29 vers une base américaine en Allemagne, puis vers l’Ukraine. Le secrétaire d’État Antony Blinken a déclaré que les États-Unis travaillaient avec les Polonais sur cette question et qu’ils essaieraient de « compléter ce qu’ils fournissent aux Ukrainiens ». Washington s’est ensuite dit surpris par la proposition de la Pologne et l’a refusée catégoriquement, la traitant « d’insoutenable ».

Insoutenable comment ? Les pays de l’OTAN envoient déjà toutes sortes d’armes en Ukraine. Un MIG polonais avec un pilote ukrainien serait donc plus provocateur qu’un drone turc ou un missile antichar américain ?

La Pologne – qui partage une frontière avec la Russie, le Belarus et l’Ukraine – ne veut pas que la livraison d’avions à l’Ukraine directement depuis son territoire soit perçue comme une provocation unilatérale, d’où cette idée de transfert via l’Allemagne avec la complicité des Etats-Unis.

Il y a un risque d’escalade dans toute guerre, et les provocations inutiles doivent être évitées. Mais le risque, en donnant en quelque sorte à M. Poutine un droit de veto sur les actions de l’OTAN, est de saper la crédibilité de la dissuasion. Et ce alors que la frustration de M. Poutine grandit,  qu’il bombarde des villes entières et des hôpitaux et que le nombre de morts ne cesse d’augmenter.

Dans son escalade, utilisera-t-il des armes chimiques ou des armes nucléaires tactiques ? L’OTAN refusera-t-elle alors de réagir par crainte d’une troisième guerre mondiale ? L’erreur des MIG peut laisser croire à M. Poutine que ses menaces feront reculer l’OTAN.

Les États-Unis et l’Europe ont fait preuve d’une cohésion impressionnante depuis l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine, ce qui rend ce « fiasco » si dommageable. Le message adressé à M. Poutine est que son intimidation fonctionne et que l’OTAN est finalement divisée.

Par son (in)action, Joe Biden divise l’alliance atlantique et signale sa faiblesse à Poutine.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Verdun 12 mars 2022 - 8:55

Seriez vous capable de monter dans ces coucous polonais et affronter l’armée russe ?

Répondre
JR 12 mars 2022 - 9:59

Bonjour Verdun, il suffit juste d’ajuster la mission au type d’appareil. Tout appareil supplémentaire a une utilité tactique. Cette remarque est indépendante du fond du billet. Merci. Bien à vous

Répondre
Wysocki 13 mars 2022 - 1:34

Le test – comment cela fonctionne ?…

Répondre
Wysocki 13 mars 2022 - 2:16

Il parait que ça fonctionne !… Par contre – le test de la ”Tuyauterie Atlantique” fait par ”Les Plombiers Polonais” a démontré – qu’il faut remplacer le fameux – élément No 5 (le plus vanté) !!!… Et cela – test fait – sans besoin d’aide d’un seul Soldat Russe (même – apprenti) !!!… ”God save The King” !!!… ;-(

Répondre

Laissez un commentaire