Accueil » Les fanfreluches electorales du candidat Macron

Les fanfreluches electorales du candidat Macron

par Olivier Barrat
Le candidat Macron n’a aucun programme pour le quinquennat qui vient. Son grand discours du 2 avril 2022 à l’Arena fut, sur le fond, une  répétition des promesses non tenues d’il y a cinq ans et des réformes qui n’ont pas été faites.

Chacun a longtemps spéculé sur les raisons qui ont conduit Emmanuel Macron à retarder jusqu’à l’extrême son entrée en campagne électorale et à refuser tout débat. Certains y voyaient une habileté tactique, le candidat Macron s’efforçant de conserver le plus longtemps possible son costume de président. D’autres pensaient que cela tenait aux circonstances, en la nécessité pour le chef de l’Etat de se tenir jusqu’au bout de son mandat en surplomb de la vie politique, afin d’incarner la nation unie confrontée à la crise sanitaire, puis à la guerre en Ukraine.

La réalité s’avère beaucoup plus simple. Le candidat Macron n’a aucun programme pour le quinquennat qui vient. Le silence électoral, par conséquent, lui convient parfaitement Son grand discours du 2 avril 2022 à l’Arena fut, sur le fond, une palabre vide alambiquée de la répétition des promesses non tenues d’il y a cinq ans. En guise de projet, il dandina quelques fanfreluches électorales. Ses envolées tenaient du karaoké, répétant benoitement de vieilles chansons. Il saupoudra l’ensemble d’une présentation de son bilan pleine d’aberrations. Il maquilla, truqua, tortura les maigres chiffres pouvant laisser croire qu’il n’aurait pas échoué profondément sur tous les sujets essentiels.

Il osa déclarer que, sous son mandat, le pouvoir d’achat aurait progressé comme jamais alors qu’il baisse durement au point qu’il faille distribuer des chèques inflations, telle une Marie-Antoinette offrant des brioches. Il affirma aussi que le chômage serait en voie d’extinction, tandis qu’il existe 6 millions de sans-emplois et 9 millions de pauvres

Il ajouta que notre désindustrialisation aurait pris fin. Nous venons pourtant de perdre encore 34.000 emplois industriels.

Il annonça pompeusement, en guise de vision pour l’avenir du pays, qu’il était contre la violence faite aux enfants, contre les inégalités entre hommes et femmes, pour l’éducation et pour la santé. Il ne prit pas grand risque car très rares sont ceux qui se revendiquent pour la violence faite aux enfants, pour les inégalités entre hommes et femmes, contre l’éducation et contre la santé. Il enfila ainsi les évidences, les propos lénifiants, pendant que devant lui ses ministres pratiquaient la ola.

Emmanuel Marcon se garda bien, par contre, d’épiloguer sur ses résultats en matière de sécurité, avec 30% de hausse des agressions, ou concernant l’immigration, 1,4 millions d’immigrés nouveaux s’étant installés en France sous son quinquennat, dont presque aucun pour travailler.

Il ne faudra pas s’étonner du résultat tragique pour notre pays si nous nous adonnons encore cinq années supplémentaires aux délires mièvres et aux lourds dénis de réalité pratiqués par la macronie.

You may also like

14 commentaires

Fasquelle lavoine jm 6 avril 2022 - 6:44

Tout à fait d’accord avec vous. C’est un blablateur(ce motvient d’être inventé par moi-même)n’oublions pas qu’il a fait du théâtre. Bonnes élections.

Répondre
Cahay 6 avril 2022 - 7:33

il est grand temps que cette expérience débarrasseuse pour notre pays prenne fin.
5 années de renoncement, de destruction de notre pays construit par le courage de nos ainés gâché par l’incompétence d’un saltimbanque, bonimenteur hors catégorie, beaucoup de nos compatriotes sont laissés avoir en 2017, ne refessons par deux fois la même erreur. De plus comme la lois interdit plus de 2 mandats, nous devons nous attentes à une ligne de conduite encore plus dur avec la France. Alors tout sauf macron.

Répondre
Arlet 6 avril 2022 - 7:49

J’approuve , bien sûr , votre commentaire , qui rappelle une triste réalité .
Le deuxième choix , qui pourrait être Mélenchon / Macron m’inquiète au plus haut point , tant je ne pourrais voter ni pour l’un , ni pour l’autre et et le bulletin blanc est inopérant …

Répondre
Astérix 6 avril 2022 - 9:15

E.Macron n’a fait que parler pendant cinq ans; il n’a rien fait. Regardez l’état de nos centrales nucléaires, aucune prévision aucune stratégie globale sauf à assassiner les contribuables avec des taxes, impôts, prélèvements tous azimut; il faut voir l’état du service public qui nous coûte la peau des fesses alors que les fonctionnaires ne fonctionnent plus !?
L’état de nos routes (merci les collectivités locales toutes aussi nulles) ! et j’en passe ! la liste serait trop longue ..!
J’espère que E. Macron va se prendre la plus belle raclée de sa vie aux Présidentielles ?
Et que les Français vont enfin comprendre l’état de dégradation de la France à cause de nos crétins d’énarcotechnocrates incapables de gérer comme il convient !

Répondre
montesquieu 6 avril 2022 - 10:05

Une belle raclée, soit. Mais pour qu’il soit battu par MLP, il faudrait que celle-ci se re-droitise notamment sur son programme économique en se débarrassant des vieilles lunes socialistes et collectivistes comme l’ISF qui a contribué à ruiner le pays.Il faudrait également qu’elle soit rejointe par des élus ou autres ayant une expérience gouvernementale soutenus par un parlement réaliste. Pour mémoire, en leur temps les élus FN de 1986 étaient devenus beaucoup plus modérés tout comme dans un autre genre les communistes qui avaient siégé au gouvernement en 1981!
Sinon, « Dieu parmi nous » pourra continuer son œuvre surtout si Sarkozy lui apporte son soutien et fait la pluie et le beau temps au parlement!

Répondre
Dudufe 6 avril 2022 - 10:13

…Rien à ajouter,tout est écrit !

Répondre
Obeguyx 6 avril 2022 - 10:17

Il a été élu sans programme. Il rejoue la même partition. Il va gagner. Il continuera de ne rien faire, nous finirons à la 18° place sur la scène internationale et aurons la satisfaction de faire encore partie, pour un temps, du G20. Brave France, pauvre France…

Répondre
Claude Geoffroy 6 avril 2022 - 10:53

Merci de cet excellent — et savoureux — article !

Répondre
JR 6 avril 2022 - 12:42

Bonjour, à mon sens, analyse pertinente. Son plus grand talent est celui de comédien, il aurait pu faire du théâtre professionnel avec succès. Mais son idéologie mondialo-régressiste sous contrôle dune instance mondiale, entraine le déclin de la France et le déclassement des Français. Dommage que sa « brillance » ne soit pas du côté du bien. En tout cas, dix ans de Macron cela suffit, j’en tire la leçon qu’il n’aime ni la France, ni les Français. Ne comptons pas sur lui pour réindustrialiser notre pays, en l’état actuel de la composition du gouvernement, c’est un mensonge éhonté. L’urgence est énergétique et à la déséscrologisation du gouvernement. Il est complice du « Casse du siècle » sous prétexte climatique, orchestré par les carbono-réchauffistes qui œuvrent en bande organisée pour extorquer des fonds, des subventions, des impôts, des malus, des super malus, des malus aux poids, des taxes, etc… le tout à 80 km/h entrainant la destruction de notre industrie automobile et de nos libertés. Cela doit cesser et une commission parlementaire doit voir le jour pour déterminer les responsabilités de cette supercherie. Merci. Bien à vous

Répondre
AlainD 6 avril 2022 - 1:53

Macron est un enfant gâté qui prend ses désirs pour des réalités : il voulait absolument être président mais pour quoi faire ? Supprimer l’ISF honnie de lui et de ses semblables, virer le chef des armées en affirmant qu’il était leur chef, lui qui n’a même pas fait son service militaire., augmenter le taux de csg des retraités à qui il avait promis en campagne de maintenir le pouvoir d’achat, sans compter la stagnation des pensions. Ah oui, il s’est fait construire une piscine au fort de Brégançon pour son plaisir personnel et celui de madame, il a aussi fait rénover à grands frais un salon de l’Elysée, acheter (toujours avec l’argent des contribuables) un service de porcelaine de Sèvres. Il a piqué (sur le conseil de Mc Kinsey) 5 euros aux apl des moins fortunés… La liste serait longue et ennuyeuse de ses petits arrangements, de ses ministres mis en examen qui n’ont pas tous démissionné, de son gouvernement pléthorique de même que les ministères dont les cabinets regorgent de conseillers qui n’ont pas empêché l’intervention très présente de Mc Kinsey largement payée. Pour autant, la fumeuse réforme des retraites a avorté, le déficit chronique a aggravé la dette, les impôts on continué d’augmenter parce que la suppression de la TH ne lui coûte rien et sera bientôt compensée par l’augmentation de la TF… Autrement dit il n’a rien fait pour améliorer le sort de la population sauf à favoriser les plus riches qui ont continué de s’enrichir pendant que les plus pauvres continuaient de s’appauvrir. Il aurait pu par exemple ramener la tva sur l’énergie à 5.5% , il me semble que ce sont bien là des produits de première nécessité. Il aurait dû supprimer la tva sur les taxes (ticpe,cta,tcfe,cspe) qui est totalement anormale. Bien sûr pas avec des ministres bouchés comme Le Maire qui ne trouve rien de mieux que de monter une usine à gaz genre chèque énergie. Toute cette bande d’énarques, Macron en tête sont loin bien trop loin du quotidien des gens ordinaires pour croire qu’ils ont amélioré quoi que ce soit…
Enfin il aurait pu pour pas cher, faire verser les pensions du régime général au 1er jour du mois(N+1) dont le retard avait été décrété par un autre guignol, j’ai nommé le sinistre Balladur, lequel s’était bien gardé de toucher aux régimes spéciaux ce qui ne l’avait pas empêché d’atterrir dans la sciure à la présidentielle ce dont j’avais un petit plaisir personnel.

Répondre
SIGNOL 6 avril 2022 - 4:20

Pour rebondir sur votre article, l’actuel président n’a que faire d’un programme, sa réélection étant presque assurée. Mais devrait être relevée sa situation familiale qui explique beaucoup de ses décisions.
Sans enfant, il n’a pas ce besoin viscéral qu’ont un père ou une mère de penser au futur et d’assurer le meilleur avenir à leurs descendants. Son « quoi qu’il en coûte » est très révélateur, il n’a que faire de l’ardoise qu’il laissera derrière lui. De même pour l’insécurité ou la montée de l’islamisme, ce ne sera jamais pour lui un souci personnel.
Les médias nationaux étant à sa botte, ceci ne sera jamais évoqué, mais j’espère qu’entre les 2 tours le candidat en face de lui en parlera. Même si cette absence de descendance n’est pas voulue de sa part, elle le met hors-jeu pour un nouveau poste de président de la république qui devrait avoir sans cesse en tête ce qu’il lèguera aux nouvelles générations.

Répondre
Astérix 7 avril 2022 - 7:48

Désolé, je viens de constater que tous les messages viennent d’apparaître ce qui n’était pas le cas lors de la publication de votre article !

Répondre
Photini 7 avril 2022 - 2:25

« D’autres pensaient que cela tenait aux circonstances, en la nécessité pour le chef de l’Etat de se tenir jusqu’au bout de son mandat en surplomb de la vie politique, afin d’incarner la nation unie confrontée à la crise sanitaire, puis à la guerre en Ukraine. » Pour la crise sanitaire, accordons-lui cette sincérité mais pour la guerre en Ukraine, il n’est pas, me semble-t-il, président de l’Ukraine et nos armées ne sont pas engagées dans cette guerre. C’est seulement pour se donner de l’importance (le coche et la mouche) et faire penser qu’il est l’homme providentiel et qu’il a été marqué par la main de dieu. Qui d’autre que lui pourrait nous sortir de cette guerre? Il est taillé pour le job. Zelensky nous apporte la preuve du contraire. Était-il taillé pour être président et conduire une guerre? Et pourtant, il fait le job ni mieux, ni moins bien qu’un autre qui aurait fait la même chose que lui. Quelle était l’expérience de Zelensky à part, sur des plateaux de télévision, jouer à poils du piano mais pas avec les mains!!!!!! Zelinsky était un bon comédien. Macron est un mauvais comédien à la voix mal placée. Il a dû avoir un mauvais professeur car dans ce domaine la voix compte plus que le corps. Mais même sa gestuelle du corps est mauvaise. Regardez la rigidité de ses mains quand il parle. Elle révèle l’homme. Ses dissertations insipides me donne de la tachycardie. C’est pourquoi, dès que je le vois, je lui coupe le sifflet.

Répondre
Obeguyx 10 avril 2022 - 4:51

Petit rappel : l’inventeur de la TVA est Giscard et le premier a avoir mis la TVA fut aussi Giscard.

Répondre

Laissez un commentaire