Accueil » Deuxième tour de la présidentielle : Ni ni ?

Deuxième tour de la présidentielle : Ni ni ?

par Jean-Philippe Delsol
Le 24 avril, nous aurons donc à choisir ou à refuser de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

On connaît le programme d’Emmanuel Macron puisqu’il l’a développé déjà depuis 5 ans. Toutes ses réformes ont renforcé l’Etat au détriment des individus et des corps intermédiaires. Il a supprimé les cotisations chômage des salariés payées désormais par l’Etat, il a privé les collectivités locales de la ressource de la taxe d’habitation et a rompu le lien fiscal entre les communes et leurs habitants, il a empoisonné son mandat avec une réforme des retraites qui ne faisait que changer les modalités de calcul des pensions sans préserver l’avenir comme la capitalisation le ferait, il a fermé Fessenheim avant que de dire qu’il fallait développer le nucléaire. Cet homme instable et incertain n’a rien obtenu au plan international au-delà de ses rodomontades. Pour se grandir, après avoir détruit la gauche, il a détruit la droite classique. Comment lui faire confiance ?

Mais peut-on se tourner alors vers Marine Le Pen ? Elle a quelques propositions sympathiques dans sa volonté d’interrompre la construction des éoliennes, de privatiser l’audio-visuel public, de relancer le nucléaire, de mieux assurer la sécurité… Mais elle veut aussi rétablir un ISF, nationaliser les autoroutes, instituer pour les commandes publiques une priorité nationale qui détruira la concurrence et réduira à long terme la qualité de notre production. Son programme est une longue suite de subventions, d’exonérations, d’abattements, d’incitations financières. Son projet de réforme est timoré, voire insuffisant ou inadapté, pour les retraites, l’emploi, la santé, l’éducation…. Elle n’a pas compris qu’il faut d’abord libéraliser les initiatives et les choix Pour tout et n’importe quoi. Comment lui faire confiance ?

Le programme de Marine Le Pen est plus coûteux que celui d’Emmanuel Macron parce que M Macron a déjà beaucoup dépensé aux frais des contribuables dans la fin de son mandat.  L’un ne rachète pas l’autre pour multiplier les plans de soutien couteux et inutiles, les mesures démagogiques, les interventions de l’Etat.

Les résultats minables de Valérie Pécresse comme ceux des vieux partis de gauche socialiste et communiste  montrent que le panorama politique n’échappera pas à une recomposition.  La gauche risque de se livrer corps et âme à un mélenchonisme qui retrouve les accents d’un marxisme rebouilli et désuet dont encore beaucoup de Français sont des veufs éplorés. La droite qui ne veut pas rejoindre Mme Le Pen ne saura trouver son salut qu’en retrouvant une colonne vertébrale dans ses projets. C’est ce qu’avait réussi à faire M Fillon perdu par ses mesquines faiblesses financières. Mme Pécresse a d’abord perdu faute d’avoir été cohérente et enthousiasmante. Aujourd’hui, Mme Le Pen et M. Zemmour n’ont ensemble réuni autant de suffrages que parce que la droite classique s’est montrée faible, hésitante, inconsistante. Aujourd’hui, il lui faut reconstruire. Ce qu’elle ne peut faire que sur les bases d’un libéralisme authentique, ordonné, ouvert, éthique, capable de permettre à chaque personne de s’accomplir

You may also like

20 commentaires

Laurent46 11 avril 2022 - 4:10

J’ai toujours dit que les Français étaient les Cou_lles molles du monde. Choisir entre le pire et le pire autant rester à la maison pour le prochain tour. Une fois de plus merci aux médias et surtout à toute cette honte publique. Il n’y a plus rien à dire.

Répondre
Walty 11 avril 2022 - 6:34

A l’heure où je vous parle la seule chance de sauver la France c’est une alliance Lepen et Melenchon en s’inspirant du CNR de la libération ,mettre ses égos de côté et vouloir gouverner ce pays en ejectant celui qui va le couler
C’est la seule solurion si on réfléchit un peu sans prendre parti mais pour le bien de tous car sans celà c’est la guerre qui nous attend soit contre la Russie soit civile en France

Répondre
Poivre 11 avril 2022 - 6:55

Ben oui, on est mal barrés… au sens propre et au sens figuré.

Répondre
Jacques Bojoly 11 avril 2022 - 8:16

Sur le fond je vous suivrais bien. Mais tactiquement je me demande s’il ne faut pas faire différemment : s’afficher moins libéral (pas de nombre de fonctionnaires en moins) pour se faire élire, mais l’être plus au pouvoir. Le libéralisme est la clé mais les Francais biberonnés au socialusme et au quoi qu’il en coûte depuis un demi-siècle y sont-ils prêts ? Je crois ce matin, avec une grosse gueule bois, que non !

Répondre
orilou 11 avril 2022 - 8:28

Triste constatation. Malgré de bons programmes, des élus locaux nombreux parce que honnêtes et compétents, L.R. n’arrive pas à capitaliser au niveau national je dirais plutôt PARISIEN. Cherchez l’erreur.
L’épisode lamentable F. Fillion aurait dû être l’occasion de faire un grand ménage au sein du mouvement. Il n’en a rien été. L.R. n’est guère monté au créneau lors de la suppression de la taxe d’habitation qui ne touchait pas tout le monde loin s’en faut mais privait les élus locaux d’une liberté et de responsabilités non négligeables. Idem pour l’augmentation de la CSG. etc. Dommage pour les élus Députés, Sénateurs, Maires, les militants qui ne sont pas écoutés par Paris.

Répondre
Verdun 11 avril 2022 - 9:13

Cher Maître
Vous vous fatiguez à faire des analyses alors que vous savez que ces élections sont illégales et que tout démontre que le travail de sape dont vous avez débusqué un des principaux fondement – en caractérisant l’illégalité – est venu à bout de la France. Nous sommes vraisemblablement à l’aube du monde d’après, l’idiocratie sans foi ni loi.

Présentez vous donc dans 5 ans en promettant monts, merveilles et des mesures intenables et les veautants vous suivront comme un seul homme.

Bien à vous

Répondre
Demonet 11 avril 2022 - 9:20

5 ans encore 5 ans car il ne faut pas se leurrer par opportunisme les français vont à nouveau élire Macron à l’investiture suprême. Il ne pourra pas faire un 3 ° mandat car la constitution ne le permet pas. Ce qui laisse le temps aux hommes politiques compétents de ce pays a mettre de côté leur égo et former un grand parti humaniste et réaliste. Toutefois durant ces 5 prochaines années notre pays va encore connaître bien des épreuves. Courage

Répondre
montesquieu 17 avril 2022 - 11:22

Sauf s’il fait rétablir le septennat, bonne nouvelle, mais en le présentant comme une nouvelle norme indépendante du quinquennat pour se représenter, très mauvaise nouvelle!

Répondre
Arlet 11 avril 2022 - 9:32

Incontestablement , les LR sont bien responsables de leur échec .
D’une part , pas de véritable programme , le choix de Pécresse ( revenue aux LR , pour l’appui financier ) , centriste chiraquienne , d’autre part , avoir maintenu Jacob à la présidence , au lieu de Wauquiez .

Répondre
JR 12 avril 2022 - 2:21

Je plussoie votre commentaire « et je dirai même plus », c’est pas faute de les avoir prévenu, y compris par courrier, mais ce sont des bourricots. Ne dit-on pas que la France a la droite la plus bête du monde ? Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 11 avril 2022 - 10:00

Le grand virage sera le 24. Critiquer sans cesse et sans vergogne Marine Le Pen m’insupporte. Elle n’a jamais exercé de pouvoirs. Comment peut-on être aussi malveillants. Pour Mélenchon, c’est la même chose. Le français (plus de majuscule, c’est indécent) vit dans la peur. Il va être content avec de nouveau Macron pendant 5 ans, comme il était content pour 90 % d’entre eux en 1940 quand Pétain est arrivé en « sauveur ». L’Histoire ne fait que se répéter et le français ne réagit que lorsque c’est vraiment la guerre et surtout lorsqu’il a « FAIM » !. Donc l’avenir sera sanglant puisque (tous les pronostics le donnent vainqueur depuis un an d’ailleurs) nous allons être dirigés par des sans gland !

Répondre
Obeguyx 11 avril 2022 - 10:03

Au fait : citez moi un Président depuis 1974 qui a respecté à la lettre son programme. Aucun. Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. On comprend mieux l’attitude des médias qui vomissent leur purain.

Répondre
GEOCAT 11 avril 2022 - 11:23

Ce que vous pourriez nous expliquer : on est stupéfait par les records de J.L Mélanchon dans l’Hérault par exemple où il arrive largement en tête, ainsi d’ailleurs que dans d’autres régions ? Pourquoi ça ? Désir de tout renverser et renouveler, revanche des ex-communistes ? C’est quand même inquiétant.

Répondre
Pierre-Ernest 11 avril 2022 - 10:09

Les « programmes » des uns et des autres supposent que le Président élu aura une majorité. Et c’est ici qu’on trouve le déni total de démocratie : la Constitution avait été fabriquée pour qu’un seul homme puisse faire les réformes qui s’imposaient : le Général de Gaulle.
La suite a montré que les pouvoirs donnés au Président par cette Constitution, plus les élections législatives à la suite permettaient toutes les dérives.
Aujourd’hui, nous avons la possibilité unique de changer les choses : il faut faire en sorte d’établir ce qu’on a appelé la cohabitation, seul système permettant l’expression de la démocratie. Si nous élisons Mme Le Pen, elle sera dans l’incapacité de faire élire une majorité, et donc incapable d’appliquer son programme. Les députés élus seront forcés de constituer des alliances parmi lesquelles il sera possible d’établir une vraie droite dont la colonne vertébrale sera le libéralisme, au lieu d’une droite molle et socialiste comme nous en avons le triste spectacle depuis des dizaines d’années.

Répondre
JR 12 avril 2022 - 2:31

Bonjour Pierre, il est a espérer que dans ce cas là, l’alliance avec les droites, les Zemouriens, toute bonne volonté non déconstructrice, et même des ex Lrem lucides, non vérolés par l’idéologie politico-verte, les 80 km/h et les malus à 50 000 €, seront en mesure de constituer un gouvernement compétant ayant de grande ambition pour les Français et pour la France. Merci. Bien à vous

Répondre
Henri 16 avril 2022 - 4:04

Il n’y a quand même pas photo entre les programmes de Le Pen et Macron.
Toutes les personnes qui se préparent à s’abstenir ou à voter Le Pen seront certainement heureuses lorsque nous quitterons la Communauté européenne et l’euro.
Bravo, n’hésitez pas !!!!!!!!!

Répondre
JR 16 avril 2022 - 9:12

Bonjour Henri, si c’est à moi que vous pensez, je ne suis pas pour quitter l’U.E. et encore bien moins la monnaie € . Cependant, il vrai que je ne supporte plus les prétextes Européens qui dictent ce qui doit se trouver dans notre assiette. Il faut que les fonctionnaires et les politiciens européens comprennent que c’est toujours « le trop » qui fait déborder le vase. Aussi, je n’ai pas confiance à U.V.D. Leyen qui a une tendance perverse à imposer des mesures liberticides. Merci. Bien à vous

Répondre
LYBD 17 avril 2022 - 6:24

Les forces politiques sont bien faibles!! Ceux qui veulent gouverner, les élus à l’exclusion des maires des petites communes, la haute fonction publique, ne travaillent que pour eux. Les élus qui ne sont que des CDD qui promettent sans résultat et la haute fonction publique qui ne vit que sur son fromage.
A côté de cela la France est pleine de richesses où il fait bon vivre. Comment font ils pour ne pas nous faire GAGNER!
Ils n’y a pas que les Langlois qui sont inconstants. Les français boudent et râlent outs les jours. Ce sont des enfants gâtés.Ils veulent tout sans rien faire. Le modèle social n’a pas que du bon; à moins d’en avoir les moyens. Trop d’état. Un bien grand défaut!! Allez un peu de courage et prenez vos responsabilités.

Répondre
LYBD 17 avril 2022 - 9:13

L’EURO, LA MONNAIE UNIQUE C’EST BIEN.MAIS LA PUISSANCE ÉCONOMIQUE DES PAYS C’EST MIEUX; DONC TOUS LES EUROS N’ONT PAS LA MÊME VALEUR. REGARDEZ LA PUISSANCE D’INVESTISSEMENT DES ALLEMANDS, DES BELGES ET DES NÉERLANDAIS.
LE TRAVAIL EST BIEN LE MEILLEUR PLACEMENT….. LES FRANÇAIS ONT DU L’OUBLIER.

Répondre
montesquieu 17 avril 2022 - 11:18

Seule une vraie cohabitation avec l’un ou l’autre limitera les dégâts. Macron en voulant ratisser plus large que large, plus en même temps que jamais se décrédibilise encore un peu plus. Quant à MLP, quel ISF mortifère veut-elle rétablir pour satisfaire les jaloux, les envieux, les incultes? Quels produits, quels seuils? Par foyer fiscal? Per capita?
Si elle ne précise pas avant le second tour, Macron 1er accroitra ses chances de devenir Macron 2! Pauvre France!!!!

Répondre

Laissez un commentaire