Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Une nouvelle victime des purges progressistes

Une nouvelle victime des purges progressistes

vendredi 12 février 2021, par Nicolas Lecaussin

La comédienne Gina Carano, star de la série « The Mandalorian », vient d’être licenciée par la production. Le motif ? Ne pas être une actrice… progressiste comme la très grande majorité de ceux qui jouent à Hollywood. Pire, elle a eu l’outrecuidance d’afficher ouvertement son soutien à Trump et son mépris pour les Démocrates. Elle a souvent dit ne pas être de gauche en soutenant même que les conservateurs étaient persécutés comme les… Juifs sous le nazisme.

Provocatrice mais courageuse, Gina Carano ne mâche pas ses mots. Comme dans son milieu, on n’accepte pas les brebis galeuses, elle est donc victime des purges progressistes qui sont d’ailleurs de plus en plus fréquentes aux États-Unis (et pas seulement). On peut ne pas partager ses positions, mais la licencier pour cela, c’est une pratique totalitaire.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière