Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Jimmy Lai contre la dictature chinoise

Jimmy Lai contre la dictature chinoise

par
1 420 vues

Le procès de Jimmy Lai a commencé lundi 18 décembre sous très haute protection : non seulement menotté mais enchaîné à deux gardiens, entouré d’une armée de policiers, quiconque ignorerait tout de l’affaire penserait qu’il s‘agit d’un terroriste parmi les plus dangereux au monde. En réalité, Jimmy Lai, 76 ans, propriétaire du journal Apple Daily, saisi par le pouvoir chinois, a eu le courage de défier Xi Jinping. Emprisonné depuis trois ans déjà, il a été qualifié de « traître » par les médias d’État parce qu’il avait soutenu le mouvement démocratique à Hong Kong : « Les habitants de Hong Kong sont tout aussi dignes de la démocratie que les autres », avait-t-il affirmé. Il s’est opposé à la « loi sur la sécurité nationale » promulguée par Pékin, selon laquelle critiquer le régime et défendre les libertés serait un acte de « collaboration avec l’étranger ». L’argument est grossier, utilisé par toutes les dictatures pour arrêter et condamner ceux qui se dressent contre elles.

Jimmy Lai risque la prison à vie. Comme beaucoup d’autres combattants de la liberté à Hong Kong. Il est catholique, ce qui en Chine est un point de plus en sa défaveur. C’est en 1997, une semaine après la rétrocession du Territoire à la Chine, qu’il a été baptisé par son ami le cardinal Joseph Zen, lui-même arrêté en mai 2022 par la police chinoise de Hong Kong pour « collusion avec des forces étrangères ». Jimmy Lai est un symbole de la lutte pour la liberté, comme des dizaines d’autres habitants de Hong Kong emprisonnés parce qu’ils ont participé à des manifestions pour défendre la démocratie. Au moment où la Chine devient de plus en plus agressive sur le plan international, il est encore plus important de soutenir ces voix extrêmement courageuses qui dérangent la dictature.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

5 commentaires

LYBD 20 décembre 2023 - 8:45

Quelle différence entre l’Ukraine et potentiellement Taïwan ???

Répondre
Nicolas Lecaussin 20 décembre 2023 - 12:39

Aucune ! Il faut défendre les deux !

Répondre
Pierre Bouchet 20 décembre 2023 - 1:05

J’attends vainement que tous les « défenseurs des droits de l’homme » se mobilisent pour défendre Jimmy et tous les défenseurs de la liberté en Chine. Rien de changé dans notre pays, par rapport aux silences des années 50 quand le pouvoir soviétique envoyait des innocents au goulag !

Répondre
AlainD 21 décembre 2023 - 12:43

La Ligue des droits de l’homme garde un silence pesant avec tous ces droits de l’hommisme qui ne voient que ce qu’il se passe en France. Croyez vous qu’ils iraient formuler la moindre à l’égard de la politique chinoise et aussi la russe. Au fait qu’est devenu A. Navalny ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 21 décembre 2023 - 11:41

Vous avez raison…C’est très inquiétant concernant Navalny

Répondre