Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Le dictateur Loukachenko envoie des migrants vers les pays de l’Union (...)

Le dictateur Loukachenko envoie des migrants vers les pays de l’Union européenne

jeudi 11 novembre 2021, par François Turenne

Le dictateur biélorusse Loukachenko a franchi une nouvelle ligne rouge. Depuis plusieurs semaines, il pratique le chantage aux migrants, en facilitant leur traversée de la Biélorussie jusqu’à la frontière polonaise. Voilà maintenant que plusieurs sources européennes affirment que le régime biélorusse affrète des avions vers la Syrie et l’Irak pour faire venir en masse des migrants sur son sol et les envoyer ensuite dans les pays de l’Union européenne. Ils seraient aujourd’hui entre 15 et 20 000. Le gouvernement polonais a envoyé l’armée mais peine à maîtriser la situation. Devant l’ampleur de la provocation, plusieurs dirigeants européens demandent des sanctions supplémentaires contre le régime de Loukachenko, protégé et soutenu par l’autocrate Poutine. Mais les Polonais ont besoin de soutien policier et militaire et sur ce point l’UE semble absente. Pourtant, l’agence Frontex est tout à fait compétente pour intervenir mais les relations « fraîches » entre la Pologne et la Commission ne facilitent pas le dialogue. L’UE apparaît faible devant ce qui est qualifié de « guerre hybride » par l’OTAN.

L’attitude de Loukachenko n’est pas sans rappeler les méthodes employées par Castro lors de l’épisode de l’exode de Mariel. Les dictatures abusent de ces méthodes pour faire plier nos démocraties, souvent empêchées d’agir par l’idéologie « droit-de-l’hommiste ». Loukachenko n’a d’ailleurs pas manqué de dénoncer les atteintes aux Droits de l’Homme de la part des Polonais. Quelle ironie !

Les ONG humanitaires sur place, assez peu au fait de la géopolitique, ont, elles aussi, dénoncé les agissements de l’armée polonaise. Mais un pays attaqué à ses frontières et qui risque d’être submergé par une vague migratoire n’a-t-il pas le droit de se défendre ? Plusieurs médias occidentaux présentent ces migrants comme des victimes, il s’agit d’un abus de langage pour masquer la réalité du chantage de la Biélorussie et pour dénoncer une nouvelle fois le gouvernement polonais.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Le-dictateur-Loukachenko-envoie-des-migrants-vers-les-pays-de-l-Union-europeenne

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière