Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Avec Macron, l’argent coule à flot sans aucun contrôle démocratique

Avec Macron, l’argent coule à flot sans aucun contrôle démocratique

par François Turenne

Les chèques en blanc se succèdent sans soulever de véritables critiques. Le Parlement, passif et soumis, entérine toutes les dépenses. Telle est la fin de mandat d’Emmanuel Macron. Illustration avec le Projet de loi de finances (PLF) pour 2022.

Le gouvernement a choisi de déposer un PLF pour 2022 très édulcoré pour se laisser une grande marge de manœuvre par amendements. Ce qui signifie pas d’études d’impact et un temps d’examen et de discussion au Parlement raccourci. L’exemple du Revenu d’engagement jeunes est assez frappant : le Gouvernement a déposé son amendement le 3 novembre et il a été voté le 4 novembre, au pas de course sans examen préalable par la Commission des Finances. Le coût est estimé entre un et deux milliards d’euros. Autre exemple : l’amendement pour financer le plan d’investissement France 2030, probablement l’un des plus chers de la Vème République. Il prévoit, en effet, 34 milliards d’autorisation d’engagements de crédits, soit 1/10ème du budget de l’État discuté en à peine 24 heures.

Ces manières de faire ne sont pas dignes d’une démocratie. N’est-ce pas tout simplement mépriser le Parlement que de se comporter de la sorte ? Surtout, n’est-ce pas là le moyen de prendre rapidement des mesures qui, ensuite, seront mises en avant dans la campagne électorale du candidat Macron ? Les contribuables, appelés à régler un jour la facture, s’en souviendront-ils au moment de mettre leur bulletin dans l’urne en avril 2022 ?

You may also like

2 commentaires

Laurent 12 novembre 2021 - 9:48

Avec Macron, l’argent coule à flot sans aucun contrôle démocratique
Avec l’argent, Macron n’en a que faire il considère que c’est son bien … Sans oublier que tous ces politiques deviennent aujourd’hui de gros rentiers à vie de la République pour 5 années de travail ou 10 au plus ce qui est encore une spécificité bien Française.
La France est devenue une vraie poubelle à rentiers et assistés de la République alors il est normal qu’ils se fassent élire avec 25 % de la population, les rentiers et assistés n’on aucun intérêt à ce que les choses changent. Reste que même pour de bon Français de souche, l’assistanat devient une affaire de famille ou parents et enfants s’y succèdent et s’y portent bien mieux que celui qui travaille en usine avec un peu plus de 2000 € / mois avec 3 enfants à charge et une épouse qui s’occupe des enfants, ceux là n’ont droit à rien. Alors enlevez quelques nécessités dont seulement la voiture nécessaire à leurs déplacement à 5 et si d’aventure ils dépassent en taille la moyenne admissible par la grosse « mrd » publique Française et qu’ils n’entrent pas tous dans les petits suppositoires électriques que ces irresponsables imposent à tout le monde ils n’ont plus beaucoup de liberté de déplacement. Et quel malheur encore s’il dans cette famille il y a un animal de compagnie. La France est un pays pourri et dirigé par des irresponsables et des voyous et cela vaut pour l’Etat et devient pire encore avec les petits seigneurs locaux qui se plaignent en permanence d’être agressé sans se demander quel en est la vraie raison. A force d’emdr le peu de créateurs de richesse il faudra bien qu’ils se préparent à des temps particulièrement difficiles d’autant que ce sont aussi les seuls à payer des amendes répétitives pour quelques petites infraction sous le prétexte de la sécurité alors que ce n’est que pour remplir des caisses vides servant uniquement aux bien êtres des rentiers et assistés de la République.

Répondre
Teisserenc 12 novembre 2021 - 5:17

Avec Macron, l’argent coule à flot sans aucun contrôle démocratique
Démocratie de façade. À quoi servent les ministres, le parlement ? Seul l’autocrate Micron gouverne, décide et déclare.
Et ces soi-disantes régions décentralisées : les préfets passent par dessus la tête de leurs présidents pour prendre des décisions. Inouï ! Quelle tromperie.
La France : une dégénérescence complète. Il ne nous manque qu’un Maduro et la comédie sera achevée.
Comment s’étonner du niveau des abstentions aux élections ?
Et le peuple ne dit rien. Réagira-t-il un jour ? Et comment ?

Répondre

Laissez un commentaire