Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’armée française déstabilisée par une décision de l’UE sur le temps de travail (...)

L’armée française déstabilisée par une décision de l’UE sur le temps de travail des militaires

vendredi 16 juillet 2021, par Jules Devie

Un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne pourrait faire figure de révolution pour l’organisation de l’armée française (et celle des autres pays de l’Union). Cette révolution est inquiétante car elle aurait pour conséquence de compliquer l’organisation des armées et pèserait sur leur budget. En effet, l’arrêt de la CJUE déclare que les activités de garde d’un militaire peuvent dans certains cas être considérées comme soumis à la directive européenne sur le temps de travail. Les activités de garde relatives à l’administration, l’entretien, la réparation, la santé, ou au maintien de l’ordre devraient donc être soumises à cette directive européenne. Ainsi, nombre de métiers d’appoints ou même centraux (comme la gendarmerie) au sein de l’armée française seront concernés. Pour l’instant la décision de la CJUE n’est pas applicable en France, une loi française doit d’abord l’entériner. Le gouvernement français se doit de tout faire pour limiter sa portée, car c’est la fonction même de son armée définie par le code de la défense affirmant que les militaires doivent pouvoir « être appelés à servir en tout temps et en tout lieu » qui est menacée.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-armee-francaise-destabilisee-par-une-decision-de-l-UE-sur-le-temps-de-travail-des-militaires

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière