Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5574

par ,

Taux de chômage et créations d’emplois (2019) :
8.4 % et 260 000 en France contre 3.7 % et 365 000 au Royaume-Uni

Cocorico ! A chaque fois qu’une petite embellie apparaît sur le front du chômage, les politiques crient victoire. Les bons résultats sont dus à leur politique. Mais si le chômage augmente, il faut pointer du doigt la conjoncture internationale, la mondialisation ou l’euro. Il est vrai, le chômage a baissé l’an passé en France. Il se situe à 8.4 %. Une baisse de 3.1 % parmi les chômeurs de catégorie A. Mais il n’y a pas de quoi pavoiser. Le chômage a d’ailleurs baissé un peu partout dans le monde.

Dans la zone euro, il atteint son plus bas niveau depuis 2008 : 7.4 %. Un point de moins qu’en France. En Allemagne, aux Pays-Bas et en République tchèque, ce taux est même tombé à 3.2 %, plus de 5 points de moins qu’en France. En outre, la France a déjà connu une baisse de 3 % sur un an : c’était en 2016, sous la présidence de François Hollande. Les « réformes » de l’ancien président socialiste auraient-elles fait baisser le chômage autant ? On peut en douter…

Taux de chômage
FRANCE 8.4 %
ROYAUME UNI 3.7 %
PAYS-BAS 3.2 %
ALLEMAGNE 3.2 %
ZONE EURO 7.4 %
Eurostat (2019)

On parle aussi d’une remarquable embellie pour ce qui est des créations d’emplois. Plus de 260 000 postes ont été créés en 2019. C’est bien et encourageant sauf que les Anglais en ont créé 365 000 sur la même période. Et cela malgré les interminables débats et incertitudes autour du Brexit. Et leur taux de chômage est à 3.7 %. On peut très bien se réjouir lorsqu’il y a de bonnes nouvelles économique (rares en France !). Mais gare aux lendemains qui déchantent. Les Français en savent quelque chose.

Partager cet article :

Autres lectures ...

USA : grâce à la croissance de l’économie,
266 000 emplois nouveaux et 3.5 % de chômage

Etats-Unis, le pays de l’emploi, de l’entrepreneuriat et des… aides sociales


En finir avec les 35 heures et le mythe du partage du temps de travail

Croissance économique américaine : 3.2 % (premier trimestre)



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

La vérité se niche dans les détails

le 4 février, 16:45 par Dominogris

Quand on parle de chômage, il convient de preciser si l'on s'appuie sur les chiffres de l'Insee ou de la Dares qui ne convergent pas toujours. Il est intéressant de constater que le gouvernement prend les uns ou les autres, c'est selon...
A noter que les chiffres de l'Insee s'appuient sur des satistiques trimestrielles alors que ceux de la Dares reprennent les données de Pôle Emploi.
Bien plus que les données statiques, il est intéressant d'y regarder de près les détails des flux entrants et sortants. Cela nous apprend que les radiations administratives ont augmenté de 15% tandis que les sorties pour reprise d'emploi ont baissé de 3,6%. Pas de quoi pavoiser...
Bien plus

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies