Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les chiffres clés > En 2019, la police américaine a tué deux fois plus de Blancs non armés que de (...)

En 2019, la police américaine a tué deux fois plus de Blancs non armés que de Noirs non armés

mercredi 3 juin 2020, par Nicolas Lecaussin

En 2019, les policiers américains ont tué par balles 1004 personnes, dont la plupart étaient armées ou hautement dangereuses. Un quart environ (235) étaient des Afro-Américains, un ratio stable depuis 2015. Cette proportion de victimes noires est inférieure au taux de criminalité et de délinquance des Noirs américains. En 2018 (selon des données qui sont les dernières disponibles), ils constituaient un peu plus de 13% de la population, avaient commis 53% des homicides et environ 60% des vols. Cette même année, 7407 Noirs ont aussi été victimes d’homicide.
En 2019, sous Trump la police américaine a tué 28 personnes non armées, 9 Noirs et 19 Blancs, selon une base de données du Washington Post ; contre 38 et 32 respectivement, en 2015, sous Obama. Les neuf victimes noires sans armes représentent 0,1% de tous les Afro-Américains tués en 2019. En revanche, si l’on compare cela au nombre de crimes commis par des Noirs, un officier de police a 18½ fois plus de chances d’être tué par un homme noir qu’un homme noir non armé par un policier.

Sources :
https://www.wsj.com/articles/the-myth-of-systemic-police-racism-11591119883

https://www.pnas.org/content/116/32/15877

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-chiffres-cles/article/En-2019-la-police-americaine-a-tue-deux-fois-plus-de-Blancs-non-armes-que-de-Noirs-non-armes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière