Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Articles > New York 2021 ou le scénario d’un déclin

New York 2021 ou le scénario d’un déclin

Dépenses, insécurité, fuite des habitants, mensonges du gouverneur

jeudi 18 février 2021, par Nicolas Lecaussin

Vous vous souvenez du film New York 1997 ? Le scénario de science-fiction transforme une partie de la ville, tombée en ruines, en une prison de haute sécurité où divers personnages, tous plus louches les uns que les autres (incarnés par des acteurs de talent comme Kurt Russel, Donald Pleasance ou Ernest Borgnine) s’affrontent dans des scènes d’une terrible violence. Intrigue visionnaire ? Sans aller jusque-là, ce qui se passe de nos jours dans l’Etat de New York et dans sa belle ville pourrait inspirer un autre scénario, tout aussi inquiétant et bien réel celui-là.

New York vs Floride : comparaison, dépenses, taxes et emploi

On estime qu’environ 5 % de sa population a quitté l’Etat de New York depuis début 2020 et le début de la pandémie. Mais, contrairement à ce que soutiennent certains médias, le phénomène n’est pas nouveau. Cela fait des années que l’Etat de New York, gouverné par démocrate Andrew Cuomo, fait fuir ses habitants et ses entreprises qui préfèrent contrées plus propices à l’entrepreneuriat, avec moins de taxes et d’impôts et un coût de la vie en général moins élevé. En 2010, la population de l’Etat de New York, 19,378 millions d’habitants, était supérieure à celle de la Floride par exemple, avec ses 18,8 millions d’habitants. En 2019, la Floride était passée à 21,48 millions d’habitants, selon le Bureau américain du recensement, alors que la population de New York avait à peine augmenté (19,453 millions, soit environ 100 000 de plus).

Pourtant, M. Cuomo ne lésine pas sur les dépenses. Depuis 2010, elles ont augmenté de 43 milliards de dollars, ce qui représente 570 000 dollars de plus par nouvel habitant (de l’Etat). Sur la même période, celui de la Floride (son gouverneur est le républicains Ron de Santis) a augmenté de 28 milliards de dollars et sa population, de 2.7 millions de personnes. Donc, une hausse des dépenses de seulement 10 400 dollars/nouvel habitant de l’Etat. Poursuivons la comparaison : pour 2021, le gouverneur Cuomo a prévu un budget de 177 milliards de dollars alors que celui de la Floride sera de… 93 milliards. Presque la moitié.

L’impôt sur le revenu est à 12.7 % à New York contre... 0% en Floride. Le taux de croissance de l’emploi privé en Floride a été d’environ 60% plus élevé qu’à New York, de janvier 2010 à janvier 2020. Même les emplois dans le secteur financier ont augmenté de 25% en Floride contre 9,7% à New York sur la même période. Et la situation ne semble pas s’arranger. Le 10 février dernier, Stacey Cunningham, la patronne du New York Stock Exchange (NYSE), a évoqué la possibilité que la bourse de New York quitte Manhattan si une taxe sur les transactions financières devait être de nouveau imposée par l’Etat. Elle avait été abrogée en 1981, lors de l’arrivée de Ronald Reagan au pouvoir. Stacey Cunningham a déclaré s’opposer à ce type de taxes qui ont "un bilan lamentable" et "ne tiennent jamais les promesses concernant le montant des recettes qu’elles vont générer". La Bourse de New York va-t-elle déserter New York ? Peut-être pour aller en Floride…

Le taux de criminalité augmente sans interruption à New York depuis 14 ans. Il y a eu 40 % de meurtres supplémentaires en 2020 par rapport à 2019. Les perspectives ne prévoient pas d’amélioration pour 2021.

Le gouverneur Cuomo a falsifié les chiffres des morts du Covid

Taxes, dépenses, budget en hausse… cela ne rend pas un Etat performant. Au contraire. En outre, le gouverneur Cuomo doit maintenant s’expliquer sur le vrai nombre de morts dans son Etat. Il s’avère qu’il avait caché les chiffres au printemps en prenant une décision catastrophique : le 25 mars, il avait demandé aux EHPAD de reprendre les malades du Covid qui étaient hospitalisés, ce qui avait provoqué une diffusion encore plus virulente du virus parmi les personnes âgées. Un rapport estime que le nombre de morts serait 50 % plus élevé ! A l’époque, le gouverneur avait accusé… Trump. Faut-il s’en étonner ? Quel media osera faire remarquer que, peut-être, le gouverneur démocrate Cuomo pourrait avoir une grosse part de responsabilité dans la déchéance de la ville et de l’Etat ?

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/New-York-2021-ou-le-scenario-d-un-declin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière