Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Royaume-Uni : les sorties du chômage sont deux fois plus élevées que la moyenne européenne

A l’approche des élections (7 mai), les conservateurs britanniques peuvent au moins se targuer d’une très forte création d’emplois. Chaque semaine, plus de 11 000 personnes quittent les rangs des chômeurs et, en 2014, 368 000 personnes ont abandonné l’allocation chômage pour reprendre un emploi. C’est deux fois plus que la moyenne européenne (et même deux fois plus qu’en Allemagne). Environ 557 000 emplois nets ont été créés en 2014. Aujourd’hui, 31,08 millions de britanniques ont un emploi, un chiffre qui bat même les records d’avant la crise. Et le taux d’activité des 16-64 ans atteint 73.4 %, le taux le plus élevé depuis 1971 !

Taux de chômage Royaume-Uni vs France (2010-2015)

Taux de chômage Royaume-Uni vs France (2010-2015)

Très important aussi le fait que, alors que l’emploi à temps plein a régressé au profit de l’emploi partiel, dans la majorité des pays européens, seuls le Royaume-Uni et l’Allemagne affichent un niveau d’emploi à temps plein supérieur à celui d’avant-crise. Sur le graphique ci-joint on peut remarquer la baisse du chômage au Royaume-Uni entre 2010 et début 2015 (de 8.4 % à 5.5 %) par comparaison à la hausse du chômage en France sur la même période (de 9.2 % à 10.5 %).

Sur 31.08 millions d’employés, 8.36 millions travaillent à temps partiel (environ 26 %). En France, on compte 5 millions d’employés à temps partiel (21 %) mais sur seulement 24 millions de personnes qui ont un emploi.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Liberté de licencier : suivre les exemples allemand et canadien

En matière de chômage, il y a autant d'écart entre la France et l'Allemagne, qu'entre la Grèce et la France : 2,5 fois plus dans ces deux cas
(et même un peu moins dans le 2ème)


Anti-Piketty
Vive le Capital au XXIe siècle !

Royaume-Uni et Allemagne : de plus en plus de personnes travaillent plus de 48 heures/semaine



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire