Accueil » WWF veut légitimer les candidats avec un « passe climatique »

WWF veut légitimer les candidats avec un « passe climatique »

par Adélaïde Motte

Quel est le point commun entre le pouvoir d’achat, l’immigration, la diplomatie, l’armée, l’école, la santé et les territoires ? Ils doivent être reliés à l’écologie. C’est ce que pense WWF, qui demande aux candidats à l’élection présidentielle de “soumettre chacune des décisions de [leur] mandat présidentiel à l’obtention d’un passe climatique”. Pour cela, l’ONG propose une institution indépendante qui évaluerait les stratégies, engagement et lois “susceptibles d’avoir un impact sur la trajectoire française d’émissions de CO2 ou sur l’état de la biodiversité”. Le juge pourrait même déclarer la proposition “irrecevable” si elle n’était pas cohérente avec les objectifs écologiques français.

L’histoire pourrait être amusante si le WWF n’y avait pas inclus ce petit mot, “passe”. Il explique que, parce que l’Etat a utilisé des moyens particulièrement contraignants pour le quotidien des Français afin de résorber la crise sanitaire, “rien ne peut plus justifier aujourd’hui qu’un chef d’Etat ne s’impose pas la même discipline dans la lutte contre la crise écologique”. Faut-il donc s’attendre, pour la sauvegarde de la planète, à des confinements, à un télétravail forcé, à des restrictions de déplacements ? Le WWF verrait-il d’un bon œil les Français présenter un passe climatique affirmant qu’ils se déplacent en bus ou en vélo pour pouvoir entrer dans un restaurant ? Dans une société où certains n’hésitent pas à affirmer que nous devons moins nous laver, avoir moins d’enfants et manger exclusivement bio et vegan, l’hypothèse n’est pas si improbable.

L’écologisme montre régulièrement son vrai visage, celui d’un totalitarisme vert au service d’une idéologie, le réchauffement climatique, qui ne souffre aucune remise en cause, et cherche à s’imposer par des mesures liberticides et néfastes pour le niveau de vie de tous. Nos dirigeants et ceux qui espèrent l’être doivent se détacher de ses militants pour revenir aux sujets qui doivent préoccuper un chef d’Etat.

You may also like

14 commentaires

JR 25 février 2022 - 9:34

Bonjour, On touche le fond. Comme évoqué à plusieurs reprises, j’ai la conviction que l’idéologie climatique, d’origine politico-religieuse (connue) est le fléau totalitaire du XXI ème siècle devant le djihadisme. Après le communisme et le nazisme, ces charlatans osent renouveler l’expérience une fois de plus, il faut les stopper avec la plus grande opposition. L’histoire prouve que les idéologues ne s’arrêtent jamais par la raison, mais uniquement par la force. De plus, la raison invoquée « au nom du climat » n’a aucun rapport avec l’activité humaine, ce sont des fous dangereux qu’il convient de neutraliser par tous les moyens. Cela doit être la priorité du gouvernement et de nos concitoyens contribuables.
Enfin, à l’époque du sabotage du navire pseudo « écologiste » Greenpeace, le Rainbow Warrior par les services secrets Français en 1985, pourtant sous l’ère Mitterrand, même les socialistes se méfiaient comme de la peste de cette idéologie génocidaire. Mais c’était au temps de Charles Hernu, les petits Macronistes parasitaires, incompétents et délétères n’existaient pas encore. La France ressemblait encore à quelque chose (3 ème puissance mondiale) , le déclin commençait à être en marche (mais pas encore à 80 km/h..). Si Macron et son gouvernement encore plus mauvais que lui étaient des dirigeants, ils se débarrasseraient de cette vermine d’inspiration néo-communo-naziste, comme du temps de Mitterrand. L’urgence est énergétique et à déséscrologisation de la France. Charles De Gaulle et Charles Hernu, au secours ! Des blancs-becs veulent notre peau et ruiner notre pays. Résistons & libérons la France. Merci. Bien à vous

Répondre
D. Ripette 26 février 2022 - 9:11

A quand le passe WC pour aller faire ses besoins ?

Répondre
Verdun 26 février 2022 - 9:24

Tout est politique, économique social et écologique..

Bien à vous

Répondre
Obeguyx 26 février 2022 - 9:52

Le vrai visage du totalitarisme a été dévoilé lors de la « pandémie ». Ce n’est pas une idée des écologistes. Ils se servent uniquement de ce qui a été imposé et accepté de manière très pernicieuse à leur profit. C’est tout. Lorsqu’on ouvre une porte sans jamais la refermer, il ne faut pas s’étonner de voir toutes sortes d’individus venir s’installer et prêcher de nouvelles religions avec tout le sectarisme que ça impose. Sachant qu’une religion n’est jamais plus qu’une secte qui a réussi. L’idéologie c’est pareil et dans ce cas le chef c’est dieu. Comme il a été dit récemment, on peut toujours incriminé Pierre ou Paul, qu’il soit Saint ou non, mais au final c’est quand même l’ensemble du peuple qui vote ou qui devrait le faire, car là, personne n’est jamais contraint, alors arrêtons de faire porter le poids de nos inconséquences aux autres alors que nous sommes tous responsables. !!!

Répondre
Nicolas Lecaussin 26 février 2022 - 10:24

Le totalitarisme c’est qqch de bien différent..Je ne vous souhaite pas de le connaître
Cordialement
NL

Répondre
Verdun 26 février 2022 - 12:02

Nous ne voulons justement pas y goûter davantage.

Bien à vous

Répondre
Verdun 26 février 2022 - 12:03

Nous ne voulons justement pas y goûter davantage.

Bien à vous

Répondre
JR 26 février 2022 - 6:08

Bonjour Verdun, certes, nous n’y sommes pas au sens pur du terme, mais…de mon point de vue, le totalitarisme « doux » arrive doucement, insidieusement. Cette crise (Covid) à effectivement révélé le vrai visage de ces apprentis sorciers arrivés au pouvoir par hasard (grâce à 3 costumes). La dictature verte se met en place aussi à une vitesse fulgurante. Du temps de Hollande auriez-vous imaginé un malus auto à 40 000 € ? Et bien les petits blancs-becs de macronistes, eux , ont osé. Vous connaissez la formule… »c’est à cela qu’on les reconnait ». Notez, que hormis C-News qui est objectif, les autres chaines télévisés entrent complétement dans le spectre gouvernemental Macronien. Alors, l’issue du pass vaccinal nous donnera une bonne idée de la suite. A ce stade, restons vigilant, n’oublions pas que les instructions doivent plaire au tristement célèbre Klaus Schawb le mondialiste patibulaire, puisqu’il a couronné ses poulains Pécron & Macresse « Yong Global Leader ». Enfin, n’oublions pas de fêter l’anniversaire du Rainbow warrior envoyé par le fond, le 10 juillet par les services (presque) secrets Français. A quand la prochaine opération de ce type, pour faire reculer ce fléau idéologique qui vire à la religion sectaire d’obédience Greta Recette ? Démacronisons, déséscrologisons notre pays. Merci. Bien à vous

Répondre
Christian 26 février 2022 - 12:06

WWF veut labeliser les candidats . Mais ce sont les français qui décident.
Il y a longtemps , les italiens ont voté contre le nucléaire. Ils utilisent le gaz-russe . Ils assument ou vont assumer dans les semaines à venir.
Ce choix doit être éclairé, c’est à dire , préciser le coût des différentes options .Et ne pas se réfugier derrière les riches paieront. Même en confisquant tous les biens des riches . Le compte n’y est pas.
On attend aussi de wwf qu’il éclaire les électeurs, qu’il précise comment va-t-on fabriquer de l’aluminium, du cuivre , du cobalt sans le gaz russe ? Avec des éoliennes au fonctionnement intermittent et des salariés payés en fonction du vent ? Ce pourrait être la solution dans les semaines qui viennent. En France les éoliennes ne tournent qu’un quart du temps !

Répondre
JR 26 février 2022 - 5:39

Bonjour Christian, le concept des ONG pseudo-vertes inféodées à Ste Greta dont le seul objectif est le Greta Recette, c’est le néant, le retour aux cavernes, donc nul besoin, de cuivre, de cobalt, d’alu et autres matières 1 ères. Sauf pour quelques apparatchiks peut être, pour le « père vert », sans doute. Cette nouvelle guerre dramatique, à nos portes met une bonne claque aux idéologues de tous poils qui pensaient vivre dans monde parallèle en ne pensant qu’à emmerder les autres. Ceux qui ne pensent pas comme eux. La seule raison pourquoi, une nation, une organisation, est autour d’une table des négociations, c’est la puissance, et ce depuis la nuit des temps. Allez faire comprendre cela aux petits macronistes en déclin à 80 km/h, aux Jadotistes, aux gauchistes, etc… tous éscrolo-carbono-réchauffistes bien entendu. Merci. Bien à vous.

Répondre
JR 26 février 2022 - 11:00

Bonjour, le billet ne précise pas que désormais, aussi, dans les entreprises le pompeux RSE nous pollue l’existence. Le RSE détourne l’entreprise de son objet, l’entreprise va devenir un produit du communisme étatique. Avec parfois une obligation de mensonge, par ex  » vous devez vous assurer que…des enfants mineurs ne sont pas employés chez vous sous-traitant, ou chez les sous-traitants de sous-traitant,… etc.. ». Alors que vous savez parfaitement qu’à cause de la politique inepte du gouvernement Macroniste aux ordres de Bruxelles, vous êtes obligés d’acheter des autos hybrides pour cause de malus, alors qu’il est de notoriété publique que des enfants mineurs extraient le Cobalt. Les questionnaires, voire les audits pour obtenir un marché, sont de plus en plus intrusif et vont jusqu’à demander la grille salariale. Bien entendu l’idéologie religieuse du C02 est omniprésente. En fait, les grandes entreprises résistent peu par peur, et une fois de plus, les moyennes et les petits qui ne peuvent pas se permettre d’avoir un poste RSE seront pénalisés. Cela étant dit, ce n’est que du marketing, car nous répondons à tous les critères, mais, il faut le faire savoir… »Je lave plus que que blanc », triste France.
C’est un système parasitaire et quasi mafieux qui se met en place, par ex avec Ecovadis qui est une association homologuée par l' »état pou prélever l’impôt (le client payera, donc le client final). Le Greta Recette frappe tout, partout et de plus en plus fort, et sans parler sur le plan administratif (embauche spécialiste RSE…). Merci. Bien à vous

Répondre
Nounours 27 février 2022 - 5:29

Bonjour JR,
Le « passe climatique » ressemble s’y méprendre à la police de la pensée.
Vous ne pourrez plus faire autrement que d’accepter le réchauffement climatique tel qu’il est écrit dans les manuels de la pensée unique des Khmers verts. Vous n’aurez plus le droit de vous déplacer même pas en » Trabant » et surtout pas !
Nous verrons donc les futurs bureau se nommer « La Loubianka ». Nous aurons aussi droit au camp de redressement… « La Stasi » viendra chez-vous pour vous obliger à rendre les clés de vos véhicules et de vérifier votre embrigadement.
Si nous ne voulons pas que se produise ce genre de chose, il faudra impérativement se débarrasser de la pensée anglo-saxonne et des cabinets conseils qui noyautent nos dirigeants à l’insu de leur plein gré ainsi que nos instances législatives.
Dernièrement, j’ai appris que nous devons le mouvement « woke » à la volonté des instances américaines et ses ambassadeurs en France de transformer la société française en société américaine. (Info Wikileaks et le livre les dindons de la farce de Malika Sorel)
Nous devons résister.
Bien cordialement.

Répondre
JR 1 mars 2022 - 6:51

Bonjour, l’Allemagne comme habituellement défend son industrie en général et son industrie automobile en particulier, elle a mille fois raison. Les Allemands ne sont pas que des idéologues et l’hystéroclimatique Davosienne U.V.D. Leyen va avoir du fil à retordre, tant mieux:
https://gocar.be/fr/actu-auto/marche-auto/lallemagne-dit-non-a-la-commission-et-veut-sauver-les-moteurs-thermiques
Un fois de plus, la France déjà bien en retard en matière automobile, bien que percusseur au début du siècle et que nous sommes capables de l’excellence a été trahi par les piètres politiciens qui n’ont vu là, qu’une source de fiscalité jusqu’à l’achever. Le secteur est mourant, Pompili, Jadot, Rousseau et leurs apôtres du mal ont le sourire.
Les allemands vendent des autos dans le monde entier et nous à peine en Europe et je ne donne pas chère de Renault qui n’a plus d’identité. L’état Français a toujours privilégié la médiocrité, la fiscalité, la restriction, plutôt que la réussite de notre industrie automobile. Pour preuve, les 80 km/h (100 km/h en Allemagne), nos malus confiscatoires de 40 000 € , les taxes diverses, les taxes sur les carburants sont dignes d’un pays communiste. Mais nous sommes aux portes du communisme, donc c’est normal, merci Hollande, merci Macron. Il faut se débarrasser de ces parasites verdâtres qui plongent chaque jour de plus en plus notre pays dans l’abime. Libérons la France, Charles au secours § Merci. Bien à vous.

Répondre
Obeguyx 2 mars 2022 - 4:07

Des leçons de totalitarisme ? Vous avez dû beaucoup en souffrir en voulant me rappeler ce que c’est. C’est bien ce que je pense : vous êtes, avant tout, un idéologue.

Répondre

Laissez un commentaire