Accueil » Vous vous demandez qui utilise Qwant ? Nous aussi.

Vous vous demandez qui utilise Qwant ? Nous aussi.

par Nicolas Lecaussin

« Vous vous demandez qui utilise Qwant ? Nous aussi ». C’est l’un des slogans utilisés par le moteur de recherche Qwant dans ses publicités affichées, ces derniers jours, un peu partout dans le métro parisien. Le but est d’attirer l’attention sur l’utilisation complètement « neutre » du moteur qui ne prendrait aucune information sur ses utilisateurs. Mais, en même temps, il y a aussi une réponse très simple à cette question : il n’y a pas grand monde qui utilise Qwant. Après avoir échoué à séduire ne serait-ce qu’une petite partie de ceux qui vont sur Google, le moteur de recherche, financé principalement par la Caisse des dépôts, a été « choisi » par certaines administrations et collectivités locales françaises. Qwant avait aussi une exclusivité avec les lycées franciliens, mais la région n’aurait pas aimé le service rendu et l’a retiré du portail de ses tablettes et ordinateurs.

Difficile de connaître le vrai nombre d’utilisateurs de Qwant en France. Seuls ceux qui y travaillent le connaissent précisément. Toutefois, selon le classement WebRank Info, les parts de marché de Qwant en France sont de 0,88%, avant dernier moteur de recherche, juste devant DuckDuckGo (0,53%). Le premier étant Google avec… 92,19% de parts de marché. L’IREF l’a écrit de nombreuses fois : nous ne rivaliserons pas avec les GAFA en soutenant des canards boiteux comme Qwant qui, depuis 2011, année de sa création, ne sait produire que des pertes sans fin et que le Gouvernement voudrait sauver en lui passant des commandes publiques qui, en réalité, handicaperont ses services. Ce ne sont pas non plus les publicités dans le métro parisien qui attireront des utilisateurs. Ne serait-il pas temps d’arrêter les frais ?

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

Serge GRASS 20 juillet 2022 - 5:49

J’utilise qwant depuis plusieurs années et j’en suis satisfait. Le libéralisme sans la concurrence est une forme de dictature.

Répondre
Nicolas Lecaussin 20 juillet 2022 - 9:00

il faut que la concurrence soit juste ! Pas entre un moteur qui est choisi par tout le monde tet un autre que personne ne choisit mais qui vit de l’argent public.

Répondre
Stéphane 20 juillet 2022 - 6:56

Qwant a l’avantage inestimable de laisser moins de traces sur internet. Face au très mercantile Google, cette particularité doit être appréciée et soutenue comme telle.

Répondre
Kédem Ferré 23 juillet 2022 - 6:36

Qwant n’est pas le seul à prôner le respect de la vie privée, et cliquer sur les pubs (Microsoft) dans Qwant annule l’anonymat (qui n’est à peine du pseudonymat…).

Répondre
Obeguyx 20 juillet 2022 - 8:50

Encore un « truc », la grande spécialité de nos « nanarques ». J’aimerais bien connaître le coût réel de cette « ânerie ».

Répondre

Laissez un commentaire