Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Vingt ans après, Christiane Taubira est candidate de nouveau. A quoi bon ?

Vingt ans après, Christiane Taubira est candidate de nouveau. A quoi bon ?

par Nicolas Lecaussin

Le suspense a été insoutenable. Finalement, Christiane Taubira s’est déclarée candidate à la présidentielle. « J’accepte le risque de la démocratie. J’accepterai le verdict de la primaire populaire » a-t-elle déclarée. Heureusement.

Vous souvenez-vous ? Elle a déjà été candidate en…2002. Elle revient vingt ans après avoir obtenu…1,60 % des inscrits. Fera-t-elle mieux cette fois-ci ? On verra si les Français vont voter pour un revenu de 800 euros par mois pendant cinq ans pour les étudiants  pour leur permettre d’étudier sans avoir à travailler. Elle propose aussi le SMIC à 1 400 euros, l’embauche de nouveaux fonctionnaires dont 100 000 soignants et une TVA à 0% pour les produits bio. Elle veut un retour de l’ISF, pour « prendre davantage à ceux qui peuvent contribuer davantage » mais aussi « punir sévèrement ceux qui s’organisent pour échapper à l’impôt ».

Christiane Taubira veut « stimuler et accompagner la recherche, dans le temps et dans l’instant », mais aussi « s’atteler pour de bon à rénover les millions de logements thermiquement défaillants », « promouvoir l’économie solidariste et performante, réguler les géants du numérique, protéger activement les données personnelles, contenir la violence ordinaire qui parasite les réseaux sociaux », tout en luttant contre « le choc climatique qui est déjà l’affaire de ce siècle et appelle des choix drastiques ». Tout un programme qui donne l’impression de déjà-vu. Décidément, la gauche française n’est pas prês de changer.

 

You may also like

9 commentaires

JR 16 janvier 2022 - 6:36

Bonjour, non pitié Nicolas, cela ne vaut même pas la peine d’être commenté. Bon C02. Merci. Bien à vous

Répondre
LAURENT46 17 janvier 2022 - 5:02

Et comment va t-elle financer sa campagne avec quelle caisse publiques ? Avec moins de 5 % c’est elle qui doit financer sur ses deniers personnels. Il y aura bien une structure locale ou nationale qui va mettre la main à la poche pour ce genre de personne.

Répondre
Astérix 17 janvier 2022 - 8:40

Mais qui soutient encore cette folle en France ???? Un danger public !!!

Répondre
JR 17 janvier 2022 - 10:16

Bonjour Astérix, curieusement les médias subventionnés ne remontent pas dans son passé. Merci. Bien à vous

Répondre
Alain 17 janvier 2022 - 9:12

On verra si les Français vont voter pour une hausse des prélèvements obligatoires déjà écrasants…

Répondre
Obeguyx 17 janvier 2022 - 11:02

D’accord avec JR. Le seul fait d’en parler, c’est lui donner de l’importance qu’elle n’a pas et n’a jamais eu. Ces terroristes de l’ombre devraient être rayés des médias (comme le fût un certain Le Pen qui n’était qu’un gamin à côté de ces racailles socialistes).

Répondre
JR 17 janvier 2022 - 6:17

👍

Répondre
AlainD 18 janvier 2022 - 10:03

Celle-là non plus ne doute de rien : elle acceptera le verdict de la primaire ! Sauf qu’il y a plusieurs candidats de « gauche » qui ne veulent pas de primaire. Chacun pour soi et Dieu pour tous. Bon amusement.

Répondre
Rémi 18 janvier 2022 - 6:34

« C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes »…. dit-on ?
Mais…?
En tant que chef cuisinier en magouille politique, je sais qu’il peut y avoir des exceptions, lorsque les légumes, dont principalement le « navet », sont incompatibles entre eux … Ce qui donne une soupe aux saveurs imprévisibles, mais immangeables… et toujours rejetée par les consommateurs-électeurs…

Répondre

Laissez un commentaire