Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Vent de panique chez les écologistes : au Bourget, les entreprises aériennes innovent face au climat

Vent de panique chez les écologistes : au Bourget, les entreprises aériennes innovent face au climat

par
1 321 vues

Le sol d’asphalte du Salon aéronautique du Bourget a été foulé par plus de 400 000 visiteurs, ce qui constitue un record d’affluence historique après quatre années d’absence. Toutefois, vingt-deux associations, dont UFC-Que Choisir et CLCV en France, ont décidé de ternir le tableau en portant plainte contre 17 compagnies aériennes européennes, Air France-KLM en figure de proue. Le motif ? Un prétendu « greenwashing », accusation qui sous-entend que les compagnies feignent d’agir sur l’environnement pour préserver leur image et leur compétitivité. L’utilisation tous azimuts de l’anglicisme « greenwashing » contribue à fausser l’image qu’ont les Français de la filière aérienne. En effet, d’après une étude publiée dans Le Figaro, plus de 90% des Français surestiment l’impact environnemental de l’aviation sur le climat, notamment à cause de la période du Covid-19. Or, comme l’IREF l’a souligné, les incendies de forêts, par exemple, ont rejeté deux fois plus de CO2 dans le monde que l’aviation en 2021.

Pour autant, et malgré les doutes du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) qui a estimé impossible que l’aviation devienne plus « verte » et encore plus « éco-responsable », pendant toute la durée du salon, les entreprises aériennes n’en ont pas moins montré qu’elles savaient faire dans le concret face au réchauffement climatique, mettant en avant leurs nouvelles innovations décarbonées : l’avion H2 à l’hydrogène de Airbus, l’avion hypersonique « zéro carbone » de l’entreprise Destinus, les carburants d’aviation durables (SAF) obtenus à partir de résidus d’algues, de bois et d’huiles usagées, ou encore les moteurs novateurs nommés « open rotors ».

Tous ces progrès réalisés sur le terrain semblent démontrer que les associations et les militants écologistes qui tancent les compagnies aériennes à longueur de journée n’ont pas visité un seul stand du salon du Bourget…

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

11 commentaires

Ackermann 28 juin 2023 - 5:36

A défaut de ne pas avoir visité les stands de progrès non concrets du salon pour la plus part ou encore utilisé de manière très infime pour les autres .
Je vous invite à lire les articles bien étayés avec chiffres à l’appui pour comprendre ces réactions procédures engagées par les associations !

Répondre
Roven 28 juin 2023 - 5:50

Face aux défaitistes qui baissent les bras en ne sachant envisager qu’un retour en arrière déconstructeur, il y a toujours, heureusement, des entrepreneurs qui créeront le monde demain !

Répondre
Martinage 28 juin 2023 - 6:30

On ne parle pas beaucoup du carburant synthétique zéro pollution de Porsche et de ses partenaires .

Répondre
Pal 28 juin 2023 - 1:57

Les écolos ont besoin de la pollution pour (sur)vivre, tout comme les syndicats ont besoin des conflits sociaux.

Répondre
Bern 29 juin 2023 - 7:52

Exactement

Répondre
olhasque 2 juillet 2023 - 8:05

l’essentiel pour ceux que vous citez, étant de bien vivre aux dépends de ceux qui bossent et payent des taxes et impôts.

Répondre
Almaviva 28 juin 2023 - 2:53

Marre de ces écolos donneurs de leçons mais incapable de comprendre que la science peut faire évoluer les pollutions actuelles !

Répondre
Michel LESPRIT-MAUPIN 28 juin 2023 - 5:12

je ne ferai qu’une citation d’EINSTEIN

 » Les grands esprits ont toujours rencontrés une opposition farouche des esprits médiocres »

Répondre
Duhamel 2 juillet 2023 - 8:18

Il n’y a pas pire fanatiques que les ignorants imbéciles de l’écologie .
Qui hurlent après * les autres* mais ont un IPhone dans la poche .

Répondre
maujo 2 juillet 2023 - 1:38

les ecolos à part ouvrir leurs grandes gueules pour dénoncer tout azimuts tout ce qui ne correspond aux standards préconisés par leurs soins, que font ils de concret pour faire avancer la science, rien ??

Répondre
olhasque 2 juillet 2023 - 8:13

On ne les a ni vu ni entendu lors des incendies en Gironde et Landes, On les entends plus, comme certains politiques à l’approche d’élections; pourtant jusqu’à l’heure plus nuisible qu’utile. leur devise doit être  » bien vivre aux dépends des autres »

Répondre