Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !

Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !

par Nicolas Lecaussin

Le premier ministre hongrois est à la mode en France. Florian Philippot, Marine le Pen, Eric Zemmour en font un modèle. La candidate RN à la présidentielle veut « réorienter la politique européenne avec Viktor Orban ». Elle admire « le combat » du chef de gouvernement hongrois souvent aux prises avec l’UE, et le fait que « la Hongrie soit à la pointe du combat pour la liberté des peuples ». A son tour, Eric Zemmour a salué en la personne d’Orban « un dirigeant qui défend l’identité de son pays, sa souveraineté et ses frontières ».

Toutefois, ces leaders politiques, se gardent bien de parler d’Orban comme d’un « précurseur » en matière de pass sanitaire et de vaccination. C’est bien le Premier ministre hongrois qui a mis en place ce printemps une sorte de pass sanitaire. Il a été l’un des premiers à le faire face à l’hécatombe provoquée par le Covid dans son pays (la Hongrie a atteint le taux de mortalité le plus élevé au monde par million d’habitants), et afin d’encourager une vaccination massive de la population. Plus encore, mi-mai, un programme de vaccination des 16-18 ans a été lancé et, en juin, la vaccination a été permise à partir de 12 ans. Viktor Orban a fait de la Hongrie le premier pays qui vaccine les adolescents. Aujourd’hui, presque 6 millions de Hongrois (sur 10 millions) sont complètement vaccinés, dont 38 % des 12-17 ans et plus de 60 % des 18-19 ans.

Enfin, le gouvernement Orban vient d’annoncer que la vaccination deviendra obligatoire pour tous les fonctionnaires d’Etat et que les entreprises privées pourront le demander à leurs employés. Philippot, Zemmour, Le Pen vont-ils s’en inspirer ?

You may also like

6 commentaires

morand 29 octobre 2021 - 6:39

Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !
Je comprends bien le sens de votre article, s’il a pour but d’alerter sur la manière dont la Hongrie se met volontairement en marge de l’Europe.
Mais s’il s’agit de dire comme le suggère votre conclusions que d’être patriote c’est être pour la vaccination obligatoire et le pass sanitaire, c’est bien entendu une extrapolation totalement fausse.
Au cas par cas :
Nos gouvernants au pouvoir sont totalement corrompus par les labos et ce n’est plus à démontrer et ce sont bien eux qui nous ont mis dans cette situation.
Marine Le Pen s’est prononcée rapidement pour la vaccination et ‘une hypothétique immunité collective’ qui s’est avérée être une absurdité.
Zemmour a très vite dit qu’il trouvait ces ‘vaccins géniques ‘ formidable mais s’est tout aussi rapidement prononcé contre le caractère obligatoire de la vaccination et contre le pass sanitaire.
Quant à Philippot il mène la contestation contre le pass sanitaire et la vaccination avec ‘ces produits toxiques ‘ depuis le début.
Voici ce que conscients des faits, chacun peut en dire.

Répondre
Laurent Motte 29 octobre 2021 - 8:10

Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !
Allons plus loin dans votre demonstration.
Victor Orban a-t-il le même regard sur le passe sanitaire que les dirigeants français ?
C’est à dire pousser les récalcitrants à la vaccination en leur rendant la vie compliquée pour l’accès aux soins et les loisirs, car il n’y a pas d’obligation pour les transports en commun ou pour rentrer dans les magasins ?
Auquel cas c’est mesquin et minable.
Je crois qu’il y a heureusement d’autres sujets de convergence entre Orban, Le Pen, Zemmour et Philippot que ce simple passe sanitaire qui reste un petit moyen de pression de dirigeants incapables de faire ce qu’ils disent… sauf dans ce cas précis, mais toujours avec de faux prétextes.

Répondre
Guy-André Pelouze 29 octobre 2021 - 9:42

Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !
C’est en analysant les ambiguïtés et les non dits que l’on peut comprendre ce qui se passe.
Orban est un pragmatique, ses résultats le prouvent. En économie et ailleurs. La Hongrie est (re)devenue une perle de l’Europe centrale.
Orban a été confronté à la question de la politique sanitaire et de son organisation dans une pandémie, c’est à dire des temps très exceptionnels qui demandent une forte rationalité dans les décisions. La vaccination contre le Sars-Cov-2 est efficace. Elle est sans danger. Il l’a choisie quand il a constaté la mortalité de la Covid-19 en Hongrie et le taux de vaccination. C’est assez simple.
Le naufrage de certains politiques français qui ont choisi le déni, l’anti-science et le scepticisme ou bien les gourous que personne ne nous envient est un signe d’immaturité à gouverner dans la tempête. Le certificat vaccinal est le pire argument à développer contre le gouvernement actuel.

Répondre
Henri 29 octobre 2021 - 3:33

Vaccination contre le Covid : Viktor Orban, un précurseur et encore plus ferme que Macron !
Cet article montre bien qu’il y a des incohérences.
Mais il n’est pas surprenant de constater une nouvelle fois que les extrêmes qu’ils soient de gauche ou de droite érigent l’incohérence en principe et la faiblesse intellectuelle en permanence.

Répondre
LOPES Mickaël 11 avril 2022 - 3:27

Hélas, Mr Lecaussin ! Que pensez après le premier tour de l’élection présidentielle ?
Macron / Le Pen, cela me semble être un faux clivage. Ce n’est peut-être, en fait, qu’un même choix aux tonalités différentes.

Répondre

Laissez un commentaire