Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Un groupe de députés de la majorité veut déposer un amendement pour augmenter la durée légale du travail au-delà de 35h

Un groupe de députés de la majorité veut déposer un amendement pour augmenter la durée légale du travail au-delà de 35h

par
505 vues

A l’occasion de la présentation en Conseil des ministres ce lundi de la réforme des retraites, un groupe de députés essentiellement issus des rangs du Mouvement démocrate (Modem) a indiqué, par la voix de Philippe Vigier (ancien président du groupe UDI à l’Assemblée nationale et député Modem d’Eure-et-Loir), travailler à un projet d’amendement visant à relever la durée légale du travail à 35,5 heures.

C’est un pavé dans la mare qu’ils ont ainsi jeté : la mesure, qui permettrait de dégager 1,7 Mds€ supplémentaires de recettes annuelles pour la Sécurité sociale, a immédiatement été combattue par la gauche et rejetée par Olivier Véran, ministre des Relations avec le Parlement et représentant l’aile gauche de Renaissance.

Au mois de novembre dernier, le Conseil d’orientation des retraites (COR) avait établi de sombres projections quant au déficit de la branche retraite de la Sécurité sociale, qui devrait atteindre entre 7,5 et 10 Mds€ en 2027 et entre 12,5 et 20 Mds€ en 2032. En 2021, le poids des pensions dans le PIB s’élevait à 13,8 %, contre 10 % seulement en 1990.

Alors que les naissances ne cessent de diminuer et qu’aucune politique démographique d’ampleur n’est menée, le gouvernement, mis au pied du mur, a choisi une solution assez minimaliste en relevant de deux ans l’âge du départ à la retraite.

Pourtant, aucune autre piste de réforme n’a été examinée, ni l’introduction d’une part de capitalisation, ni le relèvement de la durée légale du travail (vertement écartée en l’espèce), que seul François Fillon avait osé proposer en son temps.

Une augmentation de la durée du travail permettrait en effet d’augmenter les ressources des caisses de retraite, mais tant qu’à faire une telle réforme, une augmentation de 0,5 heure de travail par jour paraît dérisoire. Ce qui est sûr, c’est qu’à défaut de passer progressivement et largement à la capitalisation, le système français de retraite ne pourra être financé que si  les Français travaillent plus.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Photini 24 janvier 2023 - 5:15

Le Modem travaille « à un projet d’amendement visant à relever la durée légale du travail à 35,5 heures ». C’est un gag ou quoi? Trente minutes de plus? Dans des services de production, peut-être, mais pas dans le tertiaire.

Répondre
Astérix 24 janvier 2023 - 10:27

Elle est bien bonne PHOTINI ! Il faut dire que le Modem s’en tient une sacré couche ! il suffit d’écouter Bayrou !
Pauvre France ! Bien à vous.

Répondre
Oncpicsou 24 janvier 2023 - 7:16

Comment peut-on être assez stupide pour réclamer une augmentation du pouvoir d’achat tout en refusant de créer plus de richesse ?
… mais le pire est que ceux qui voudraient augmenter le temps de travail et l’âge de la retraite n’ont même pas pensé à développer cet argument !!!

Répondre
steve 25 janvier 2023 - 10:52

j’avais commencé a travailler dans les années 70 a 45h/ semaine , puis on est passé a 40h et ensuite au 35h. a ce moment mes patrons ne voulant pas payer d’heure supplémentaires , m’a mis au forfait avec 3 jours de RTT mais en réalité je travaillais plus de 45h. Ou est la légalité? , il me semble que le contrôle du temps devrait être un point phare du gouvernement et voila comment on se trouve lésé ensuite a la retraite.

Répondre

Laissez un commentaire