Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Toujours des centaines de morts, des milliers de personnes en réanimation et…pas de vaccin français. Qui sont les responsables ?

Toujours des centaines de morts, des milliers de personnes en réanimation et…pas de vaccin français. Qui sont les responsables ?

par
124 vues

Le 12 avril, l’Angleterre a connu seulement 7 décès à cause du virus chinois et le pays rouvre terrasses de pub et salles de sport. Plus de 60 % de la population a reçu une première dose de vaccin et les autorités comptent pouvoir en proposer une à l’ensemble des adultes d’ici à la fin de juillet. Le retard dans la vaccination en France est énorme par rapport à l’Angleterre, les responsabilités étant partagées entre la Commission qui n’a pas commandé les vaccins à temps (Ursula von der Leyen s’en est excusée), le président Macron et son gouvernement.

Plusieurs fois, durant l’année passée – mai, octobre et décembre – Emmanuel Macron a sous-estimé la capacité d’innovation des laboratoires et l’efficacité d’un vaccin contre la Covid. Le 2 janvier dernier, la ministre Frédérique Vidal affirmait que « Plusieurs vaccins sont encore en cours de développement. La France n’est pas en retard, elle a fait le choix d’utiliser et de préparer des vaccins dont la diffusion et le partage pourra être plus large que les vaccins actuels. Le vaccin est un bien universel ». Résultats ? En France, il y a eu, le 12 avril, 385 morts et presque 6 000 personnes en réanimation. Et il n’y a toujours pas de vaccin français.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

2 commentaires

gerard 14 avril 2021 - 8:00

Deeux entreprises francaises progressent sur des vaccins de deuxieme generation.
Deux entreprises francaises, basées à Nantes, ont des programmes reconnus sur les vaccins de deuxieme generation capables de répondre à la multiplication des variants :
Valneva avec une approche classique, deja en phase 3.
OSE immunotherapeutics avec une approche innovante basée sur une experience remarquable en immuno-oncologie.
Le premier projet a ete retenu par les Britanniques qui ont passé commande et la production sera en Ecosse.
Le deuxieme projet est soutenu par les Belges et la production sera en Wallonie .
Dans les deux cas , le soutien francais officiel est timoré voire inexistant. EM parait tout ignorer de OSE Immuno et cite rarement Valneva.

Répondre
Anonyme 14 avril 2021 - 9:44

La France a démarré en janvier 2021 la production de son premier vaccin anti- Covid .. Qui sont les responsables ?
…. En Ecosse !! Comment cela a été possible !!!
Les Britanniques ont sauté sur l’occasion – dès Juillet 2020 ; Leur agence de médicament ont passé un marché de 1,4 milliard d’euros ….
Or , cette entreprise française dévéloppe depuis 2016 un vaccin contre la maladie de Lyme en association avec PFIZER …
Il va falloir que les autorités françaises s’en occupent vraiment …Il est plus que temps … D’autres pourraient sans emparer …

Répondre