Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

Journal des Libertes
anglais
Accueil » Les Travaillistes, grands favoris des élections législatives en Grande-Bretagne

Les Travaillistes, grands favoris des élections législatives en Grande-Bretagne

par
391 vues

Les électeurs britanniques sont appelés aux urnes ce jeudi pour des législatives qui devraient, sauf coup de théâtre sans précédent en Europe, par un désastre inédit depuis 120 ans pour les Tories au pouvoir depuis quatorze ans. Selon les derniers sondages, le parti travailliste à la ligne profondément remaniée et prudente sous l’égide de Keir Starmer, dispose de vingt points d’avance sur les Conservateurs du Premier ministre Rishi Sunak. Le Labour a toutefois enregistré un léger recul le portant au plus bas depuis le début de la campagne mais à encore… 40,7 % des voix. Les Tories sont crédités de 20 % des voix, au plus bas depuis… 1906 ! Le Reform UK Party du Brexiter acharné, Nigel Farage, talonne désormais les Tories, à 16,2 %, un score absolument historique pour ce parti crédité les années précédentes de 3 ou 4 %, tandis que les Libéraux Démocrates, situés au centre, plafonnent à 11,3%.

Selon le système britannique de circonscription uninominal majoritaire, qui amplifie la victoire d’un parti casant ses candidats généralement en tête, le score accordé aux Travaillistes devrait se traduire par une domination absolument écrasante à la Chambre et par la quasi-éradication des Tories ; ils ne devraient plus conserver que 72 à 108 sièges, contre 365 dans la Chambre précédente, tandis que le Labor en obtiendrait 425, contre 202 jusqu’ici. Par ailleurs, deux titres très influents de la presse financière britannique, le Financial Times, « malgré encore des inquiétudes sur les instincts interventionnistes du parti travailliste et sa ferveur pour la réglementation » et The Economist, classés comme libéraux, ont annoncé mardi soutenir le parti travailliste aux législatives, tout comme le Sunday Times, titre pourtant étiqueté à droite.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire