Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Sécurité routière : l’Etat va plus loin dans le racket

Sécurité routière : l’Etat va plus loin dans le racket

par
84 vues

En l’espace de deux jours l’Etat a fait un nouveau grand pas vers la répression des automobilistes. Première mesure, interdiction sera faite aux applications GPS de signaler les radars à partir du 1er novembre 2021. Deuxième mesure: le déploiement plus important de voitures radars privées (on aimerait que l’Etat fasse appel au privé dans d’autres domaines).

Ces deux mesures illustrent la volonté toujours plus répressive de l’administration qui au nom de la sécurité routière justifie l’organisation d’un racket organisé sur la route. Le recours à des voitures banalisées pour flasher les automobilistes flirte avec l’illégalité dans la mesure où ces dispositifs de contrôles ne sont pas signalés aux usagers. Enfin, il faut clairement s’interroger sur la stratégie du gouvernement en matière de prévention routière car rappelons-le, les radars ont pour objectifs de diminuer les dangers sur la route et non de taxer abusivement les automobilistes. En 2020, les radars ont rapporté plus de 500 millions d’euros.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

DELISSE 23 avril 2021 - 9:53

Sécurité routière : l’Etat va plus loin dans le racket
Bonjour,
certes il y a le racket financier mais il y a aussi une perte de points potentielle telle qu on peut aboutir souvent à la disparition de son permis pour une simple accumulation d excès minimes de vitesse surtout en zones urbaines ou a l approche de celles ci ! et donc l Etat multiplie ainsi de fait les tenitations à conduire sans permis (pour conserver son emploi par exemple) !
Or il va de soi qu on ne sautait conduire les yeux rivés à son compteur sans prendre de risques ni en faire prendre aux piétons cyclistes , autres automobilistes etc . !
Il conviendrait donc de réformer le premier palier de perte de points en le dédoublant = simple amende pour un excès de moins de 10. kmh. ,hors marge d ‘erreur , perte d un point pour un exces compris entre 10 et 20 kmh. , reste de la grille sans changement !

Cordialement

PS : il serait utile , sous contrôle video, de faire conduire les responsables politiques et ceux de la securité routière une journee entiere pour leur faire constater qu’ils auraient toutes les chances de perdre leurs douze points en une seule journee !

Répondre
alain 24 avril 2021 - 5:37

vision a court terme
l’etat va se procurer un revenu a travers les radars et dans 5 ans commencera a perdre ses recettes quand nous utiliserons des voitures sans conducteurs et la… il devra lever de nouveaux impots pour y remedier.

Répondre
GALLOIS 25 avril 2021 - 8:56

Sécurité routière : l’Etat va plus loin dans le racket
Comment lever » des impôts ou taxes » en faisant croire que c’est pour la sécurité routière. Cet argent utilisée pour l’achat de ces voitures radars auraient été plus utile dans le budget de la sécurité des personnes. Mais ça va tellement rapporter à l’état! Ne soyons plus dupes!

Répondre

Laissez un commentaire