Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Rapport RTE : plusieurs enseignements cruciaux et prime au nucléaire

Rapport RTE : plusieurs enseignements cruciaux et prime au nucléaire

par
60 vues

Le président de Réseau de transport d’électricité (RTE) a présenté ce mardi un rapport très attendu par tous les acteurs du secteur de l’énergie. Le rapport développe six scénarios de production et de consommation d’électricité d’ici 2050. Un seul des scénarios se fonde sur 100% d’énergies renouvelables, signe de la nécessité de continuer à développer l’électricité nucléaire. D’ailleurs RTE indique que le scénario 100% énergies renouvelables est celui qui repose sur le plus d’incertitudes technologiques. En effet, il nécessite le développement des capacités de stockage d’électricité à partir de technologies que nous ne maîtriserons pas avant au moins 15 ans.

Les auteurs tentent aussi de répondre à deux problématiques : la faisabilité de la prolongation des centrales nucléaires très anciennes et le coût du nouveau nucléaire. Première bonne nouvelle : la prolongation de la majeure partie des centrales nucléaires jusqu’en 2050 est faisable, mais il faudra y investir des moyens importants. Deuxième bonne nouvelle : le maintien d’une part importante de nucléaire ancien et le coût en baisse constante des énergies renouvelables devrait permettre d’abaisser le prix futur du nouveau nucléaire. A ce titre, le scénario N03, dans lequel la part de nucléaire est la plus forte, autour de 50% de la production électrique, promet le prix du MWh le moins élevé. Enfin, le rapport confirme que la décarbonation de l’économie et du nucléaire sont indissociables.

Les politiques ont pour la plupart salué le rapport et le travail de RTE sauf… Yannick Jadot. Il a déclaré que le rapport était « partiel et partial ». Selon lui, il ne prendrait pas assez en considération une baisse de la consommation électrique des ménages et ne considérerait pas assez la variable sobriété électrique. Pourtant le rapport y consacre plusieurs pages. En fait, le candidat vert montre qu’il est bien un adepte de la décroissance, contrairement à ce qu’il a affirmé. A moins qu’il ne tente simplement de donner des gages aux partisans de Sandrine Rousseau et Delphine Batho !

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Serge Rochain 27 octobre 2021 - 6:44

Rapport RTE : plusieurs enseignements cruciaux et prime au nucléaire
Une analyse RTE déjà incohérente au départ, revisitée à travers la grille de lecture biaisée de François Turenne, correspond tout à fait à un article sorti tout droit du laboratoire de lavage de cerveau du lobby nucléaire.
Par ailleurs j’ai lu dans un excellent bouquin d’histoire des sciences, paru chez ISTE, une information intéressante sur ce qu’il fallait penser des prospectivistes experts de leurs domaines spécialisés :
« Des études réalisées par des cabinets spécialisés et réputés sérieux (depuis, je me méfie des études réalisées par des cabinets spécialisés réputés sérieux), affirmaient qu’il n’y avait pas plus d’une douzaine de clients dans le monde pour ce type de « computers super géants », des monstres sur le plan volumétrique, mais n’alignant que le niveau de performance d’un honnête PC d’aujourd’hui. ».

Répondre
Henri 28 octobre 2021 - 9:06

Rapport RTE : plusieurs enseignements cruciaux et prime au nucléaire
Bonjour,
Ce serait une bonne chose d’introduire de la raison dans ce débat qui malheureusement dérape souvent dans l’irrationnel .
Ile semble évident que le maintien d’un haut niveau de production d’électricité d’origine nucléaire concomitant à un développement des renouvelables devrait permettre d’arriver à la solution optimale.
Ceci devrait permettre de réconcilier les défenseurs du nucléaire et ceux des renouvelables.
On peut l’espérer.

Répondre

Laissez un commentaire