Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Plus de la moitié des mineurs non accompagnés mentent et sont en réalité majeurs

Plus de la moitié des mineurs non accompagnés mentent et sont en réalité majeurs

par Aliénor Barrière

Indiquer sur un procès-verbal la « forte pilosité », les « rides » ou les « tempes dégarnies », voilà le niveau de professionnalisme auquel en sont réduites les forces de l’ordre pour déterminer si un migrant est vraiment mineur. Un tâtonnement ubuesque à notre époque, mais comment faire autrement quand l’ex-patronne des policiers de l’agglomération parisienne explique qu’ « a minima la moitié des mineurs non accompagnés qui se prétendent âgés de 16 ou 17 ans sont en réalité d’au moins 18 ans et mentent sur leur âge, comme ils le font sur leur identité, pour bénéficier de la clémence de la justice des mineurs » ?

Si ces migrants recherchent la clémence de la justice des mineurs, c’est parce que plusieurs milliers d’entre eux sont des délinquants. Il s’agit semble-t-il en majorité de migrants maghrébins, spécialisés dans deux types de délits : les vols avec violence et les cambriolages. Dans un rapport parlementaire de mars 2021, les députés Jean-François Eliaou (LREM) et Antoine Savignat (LR) relèvent que : « Ces dernières années, voire ces derniers mois, sont marquées par une aggravation inquiétante du degré de violence de ces infractions ». Une aggravation que les forces de l’ordre et les magistrats sont bien en peine d’endiguer, puisque face « à un phénomène de masse, [ils] ne disposent pas des outils permettant de distinguer les véritables mineurs auxquels la France doit protection, des majeurs qui doivent être éloignés ».

Les parlementaires recommandent de travailler en collaboration avec les pays d’origine de ces délinquants, mais l’épisode de « la guerre des visas » pour les OQTF (Obligations de quitter la France) fait douter de la collaboration des Etats du Maghreb.

You may also like

6 commentaires

Rémi janvier 12, 2022 - 9:00

En France aujourd’hui, la Justice et la police ont pour Bible : « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint Exupéry…
Ainsi est la France…!
Ainsi va la France…!
Ainsi se délite la France…!

Ainsi se délite la France

Répondre
Obeguyx janvier 12, 2022 - 9:56

Face à ce problème, nos dirigeants sont TOUS (élus compris) la tête dans le sable, les fesses en l’air et ont depuis bien longtemps baissé leur frocs. Maintenant ils savourent (je suppose… itoire) certainement avec une grande délectation le résultat. Je n’ai que mépris pour les lâches et les peureux.

Répondre
Dudufe janvier 12, 2022 - 11:12

Dans les « styles » de délinquance ne pas oublier le principal : le trafic de drogue ! Dans les reportages sur les différentes polices vus à la télé les principales arrestations sont pour des magrébins.

Répondre
montesquieu janvier 12, 2022 - 6:40

Chassez cette vérité que je ne saurais reconnaitre! Car je suis un naïf patenté, plutôt inculte ou fervent des contre vérités, baba devant la conscience des grands penseurs anti occidentaux!

Répondre
Astérix janvier 13, 2022 - 7:01

La justice est incapable de raisonner sainement !
Dès lors les voitures des gens continueront à bruler en toute impunité, entre autres, alors qu’ils ne peuvent même plus aller travailler.
Un véritable scandale !
A quand la justice pour les juges rouges ?

Répondre
Astérix janvier 13, 2022 - 7:04

A l’époque, nous aurions été passibles au minimum de la maison de correction si ce n’est la prison pour nos parents !

Répondre

Laissez un commentaire