Accueil » Pauvreté et délinquance ne vont pas forcément ensemble

Pauvreté et délinquance ne vont pas forcément ensemble

par IREF

Selon le dogme progressiste, l’insécurité serait forcément liée à la pauvreté. Le dénuement de la population inciterait à la violence et aux agressions. Pourtant, il existe au moins deux pays qui, à travers les statistiques, contredisent ces clichés. Dans le classement mondial des villes les plus sûres, la Roumanie est classée deuxième sur 27 pays, juste après la Suisse. Selon Eurostat, la Roumanie affiche le taux de risque de pauvreté (23,5 %) le plus élevé de l’UE. Il suffit de parcourir certains quartiers complètement délabrés de plusieurs grandes villes roumaines pour se faire une idée du niveau de vie de ses habitants. Pourtant, la délinquance et le taux de criminalité sont au plus bas et on peut même s’y aventurer durant la nuit sans crainte.

De son côté, la France se situe à la 22e place et la première vile française, Nice, n’apparaît qu’à la 194e place dans ce classement des villes les plus sûres. Paris n’est même pas dans les 300 premières villes ! Le taux de risque de pauvreté est pourtant moins élevé de 10 points en France qu’en Roumanie.

https://fr.numbeo.com/criminalit%C3%A9/classements

You may also like

Laissez un commentaire