Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique

par
35 vues

Les Jeux olympiques sont terminés depuis quelques six semaines, et l’heure est au bilan. Or, Macron semble déçu des performances de l’équipe de France. Selon lui, les résultats ne sont “pas tout à fait au niveau” des attentes. Il est vrai que l’équipe de France n’a récolté que 33 médailles à Tokyo alors qu’elle en avait eu 42 à Rio (2016). En 2012, à Londres, la récolte se montait à 35 médailles. Depuis 1996, le nombre de médailles françaises aux Jeux olympiques d’été oscille entre 33 et 43. La performance de cette année n’est donc pas particulièrement mauvaise.

Malgré tout, Macron n’est pas satisfait. Son objectif est simple : atteindre les cinq premières places du classement pour les JO de 2024 à Paris. Ces places sont d’ordinaire occupées par les États-Unis, toujours premiers, la Chine, la Russie et, depuis peu, la Grande-Bretagne. La France, 8e aux Jeux Olympiques de Tokyo, est bloquée entre la 10e et la 7e place depuis 2004. Pour gagner la tête du classement, la France doit donc s’interroger sur les raisons du succès de ses adversaires, par exemple la Grande-Bretagne, qui a réussi à passer de la dixième à la troisième place en 2012, et se maintient depuis dans le fameux top 5.

La réussite anglaise est en grande partie due à l’argent : les sports olympiques sont financés par les profits de la loterie nationale. La Française des Jeux a rapporté 3,6 milliards d’euros à l’État en 2020. Une somme colossale qui manifestement ne profite pas au sport français. On se demande alors pourquoi l’entreprise n’est pas complètement privatisée et les jeux de loterie ouverts à la concurrence. Le secteur y trouverait une nouvelle vigueur et pourrait en faire profiter le sport grâce au sponsoring.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Tibus54 17 septembre 2021 - 7:25

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
On dirait un curé qui gronde ses paroissiens parce que d’autres ne sont pas à la messe.
La réponse de Teddy Riner à un journaliste qui lui reprochait de ne pas avoir décroché un troisième titre :  » Tu n’as qu’à le faire , toi ! »

Répondre
gouhier 17 septembre 2021 - 7:51

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
pour qui il se prend !est il un coach sportif ? il n ‘ a pas pris en compte que certaines nations prennent en charge des le plus jeune âge les enfants surdoues et qu en france on est loin derriere
il n’a même pas fait son service militaire donc est ce qu il comprend ce qu est vraiment le sport ? HONTE A LUI ! ET BRAVO POUR NOS SPORTIFS MEDAILLES OU PAS

Répondre
Obeguyx 17 septembre 2021 - 9:02

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
Je suis assez étonné du nombre de médaille récolté à ces jeux. Macron est un bouffon de théâtre, ni plus, ni moins. Lorsqu’on déconstruit un pays et son éducation, notamment sportive, on ne peut plus rien espéré. Je dis bravo à nos sportifs, qui sont les seuls, avec notre armée, à défendre nos couleurs et nos valeurs. Honte à tous ceux qui se prennent pour des donneurs de leçons alors qu’ils ne se doutent même pas des sacrifices que demande le sport de haut niveau. Ce n’est plus de l’ignorance, c’est de la stupidité. Pas de doute, Macron est bien un crétin qui se prend pour Molière !

Répondre
PICOT 17 septembre 2021 - 4:34

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
Oui? Et les performances de nos « dirigeants »? Sont elles au niveau?

Répondre
montesquieu 17 septembre 2021 - 6:13

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
Macron a perdu la tête! Cette « sortie » est digne d’un Caucescu, d’un Brejnev ou d’un Castro!
Honte à lui et à ceux qui refusent de transmettre cette information.
Mais surtout, ça en dit long sur sa véritable personnalité.
A fuir!

Répondre
Adélaïde Motte 20 septembre 2021 - 9:11

Macron remonte les bretelles de l’équipe olympique
Merci à tous pour vos commentaires.
Macron montre une fois de plus son arrogance dénuée de toute légitimité. Une chose est d’être sévère et exigeant sur les domaines que l’on connaît, une autre est de faire un caprice parce qu’on aurait bien aimé un résultat double, quand bien même ce résultat serait irréaliste en l’état.

Répondre

Laissez un commentaire