Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Livret A : comment l’Etat détourne l’épargne des Français

Livret A : comment l’Etat détourne l’épargne des Français

par
2 123 vues

En janvier 2023, le livret A et le livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont représenté 11,22 milliards d’euros de dépôt. Leurs encours s’élèvent au total à 521 milliards d’euros. Un record qui s’explique notamment par la remontée des taux de rémunération du livret A de 2 % à 3 % le 1er février 2023, lesquels restent néanmoins inférieurs à l’inflation (environ 6 %). Bien que le rendement réel demeure négatif, il s’agit d’une bonne nouvelle pour les Français – l’avantage principal du livret A étant que les intérêts sont exonérés d’impôts.

Cette “épargne préférée des Français” est gérée de manière centralisée par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). A raison d’environ 40 % les fonds sont placés sur les marchés financiers, mais les 60 % restants servent à financer le  logement social et les collectivités locales. Les offices publics d’aménagement et de construction (OPAC), les offices publics de l’habitat (OPH) et les entreprises sociales pour l’habitat (ESH) bénéficient des ressources du livret A sous forme de prêt. Ce n’est pas un hasard si l’ensemble de ces organismes, ainsi que la Banque de France, redoutaient alors la hausse du taux par le gouvernement.

Les encours de dettes des organismes de logements sociaux sont soumis aux variations du livret A, et donc exposés directement aux évolutions du taux de rémunération. « Les charges d’intérêts des organismes de logement social se trouveront alourdies de 3,75 milliards d’euros en année pleine, impactant très lourdement leurs résultats d’exploitation et leur capacité à investir, déjà entamés par la hausse générale de l’inflation et plus particulièrement des coûts des travaux », explique l’Union sociale pour l’habitat (USH).

L’Etat réinvestit l’épargne des Français dans des projets guidés par un agenda politique, et non par une réelle stratégie d’investissement visant à la faire fructifier. Les Français s’y réfugient faute de mieux comme livret d’épargne simple et adapté à de modestes dépôts. Mais leur intérêt n’est pas respecté par l’Etat et son bras armé qu’est la CDC.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

7 commentaires

Jean Aymar de Sékonla 23 février 2023 - 7:51

Vous avez oublié, dans l’emploi des fonds, les avantages octroyés au personnel. Je connais une personne ayant travaillé à la caisse des dépôts qui a été payée 5 ans à ne rien faire avant de prendre… sa retraite, (par ex.)
Quant aux HLM que l’on commence par demander aux occupants de quitter leur logement quand leurs ressource dépassent le seuil d’attribution. (on aurait peut être moins besoin d’en construire autant!)

Répondre
Laurent46 23 février 2023 - 8:00

Trouvez moi aujourd’hui un seul domaine pour lequel Macron vise les intérêts de son pays ?
Macron n’en a rien à faire et ce depuis qu’il est dans la politique, son seul objectif est une grande Europe coûte que coûte faut-il pour cela ruiner la France, Europe dont il se voie le patron. tout le reste n’est que de l’inutile pour Macron.
Mais hélas ni les Républicains, et moins encore les journaleux qui se veulent au-dessus de la mêlée n’ont pris la mesure de la destruction que mène cet individu nommé Macron et de sa petite clique de la même espèce.

Répondre
Jean Aymar de Sékonla 24 février 2023 - 9:38

Bien vu Laurent 46, Macron a été mis là par un coup d’état mediatico-judiciaire pour liquider le pays… et il n’y réussit pas si mal!

Répondre
Astérix 23 février 2023 - 8:47

En plus Élodie, l »état détourne l’argent des français par l’impôt, les taxes, les taxes sur les taxes abyssales et j’en passe. Dès lors, il s’attaque maintenant à l’épargne !!?
Mais vous avez vu la réaction des français ?? parfaitement inexistante ????
Un peuple de veaux prêt à se faire embrocher sans bouger ???
Merveilleux pays !!?

Répondre
AUR ++ 23 février 2023 - 10:34

Ce détournement-là vous étonne ?
Mais alors que dire des autres détournements ?
Ils n’étonnent plus personne… !
Nous « vivons » dans une France « Jupitérienne » …Tout relève du monarque…en toutes circonstances et dans tous les modes….
Le peuple résigné, c’est même habitué aux manipulations et aux mensonges et est surpris lorsqu’il entend « la Vérité » …!

Répondre
ORILOU 23 février 2023 - 5:05

Nous assistons à une spoliation des Français par l’Etat. Non seulement, il ponctionne leur épargne mais il les taxe quand -après des décennies de sacrifices- ils sont propriétaires de leur logement. Dans le même temps, ils leur demandent de souscrire des contrats d’assurance « pour leurs vieux jours » ! Cherchez l’erreur.
Ne pas avoir de loyer à payer quand on est à la retraite n’est pourtant pas un détail.
Ce n’est pas en appauvrissant les Français qu’il enrichiront la France. Il faut arrêter d’engraisser les cigales en ponctionnant le fruit du labeur des fourmis.

Répondre
Suzanna 25 février 2023 - 10:33

 » Les Français s’y réfugient faute de mieux  »

Parce que les français ne connaissent rien à la monnaie et à l’investissement, ils préfèrent écouter leur gentil banquier, moi par exemple dès 2009 j’ai mis mes économies dans des métaux précieux, tout à plus que doublé, sans rien faire, sans risque, sans aller dans les méandres de la bourses où je pourrais tout perdre vu que je n’y connais rien, bref pendant ce temps les français perdaient leur argent dans de l’épargne à taux négatifs, c’est consternant.

Répondre