Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Vingt ans de miracle économique en Europe de l’Est

Vingt ans de miracle économique en Europe de l’Est

par
1 570 vues

Plus les élections européennes approchent, plus les sondages le confirment : les favoris sont les partis qui critiquent l’Europe. Ils ont évidemment beaucoup de raisons de le faire, mais il ne faut pour autant pas oublier les aspects positifs de l’Union européenne. Il y a exactement 20 ans, dix pays (Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie et Tchéquie) y adhéraient. Leur évolution économique, de 2004 à aujourd’hui, est absolument impressionnante, comme l’explique très bien un économiste roumain.

Voici quelques données. La Roumanie avait à l’époque un PIB de 74 milliards d’euros, il est aujourd’hui 4 fois plus élevé, au-dessus de 300 Mds. Celui de la Pologne est passé de 255 à 690 Mds d’euros, il est supérieur à celui du Portugal. La République tchèque a vu, elle aussi, son PIB par habitant multiplié par 3 ; en SPA (Standard pouvoir d’achat), il dépasse même celui de l’Espagne et de l’Italie. Celui de la Roumanie est maintenant plus élevé que celui de la Grèce et celui de la Slovénie (34 400 euros), plus que celui de chacun des 10 autres pays de l’Est mentionnés plus haut. Ce petit pays est d’ailleurs surnommé « la Suisse de l’Est ». Faut-il encore dire, au risque de déplaire aux poutinistes, que tous les membres de l’UE, y compris la Bulgarie, ont un PIB/hab plus élevé que celui de la Russie ?

Rien de cela n’aurait jamais été possible sans un Etat de droit, des réformes économiques libérales comme l’ouverture à la concurrence et la flat tax, des investissements massifs et des aides européennes. Cette partie de l’Europe représente environ 2 000 Mds d’euros et sa croissance va se poursuivre.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

6 commentaires

Matte 1 juin 2024 - 7:13

Et pourquoi ça ne marche pas en France ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 3 juin 2024 - 10:50

Demandez aux énarques !

Répondre
francis 1 juin 2024 - 8:18

Plus ils en profient plus ils la rejettent, les fous

Répondre
duriez 1 juin 2024 - 12:39

L’Europe est un projet qui fait, à juste titre, rêver. Son fonctionnement actuel est une catastrophe et sa vision fédéralo- expansionniste – avant de réfléchir – de quelques uns est une catastrophe annoncée.

Répondre
Dudufe 1 juin 2024 - 12:53

Tout cela est bien beau mais il ne faut pas oublier que tous ces pays qui ont favorablement évolué l’ont réalisé grâce aux pays contributeurs nets comme la France 44.6 milliards sur 7 ans! Il ne faut pas oublier non plus que ces pays ont touché des aides de préadhésion (comme la Turquie,qui n’est pas dans cette liste et pas encore dans l’UE, a touché 6 milliards d’euros et qui continue à recevoir des aides,200 millions d’euros pour le tramway d’Istanbul) . Les admirateurs de l’UE nous disent : « oui mais il y a la PAC  » alors que cette aide n’est pas un cadeau de Bruxelles mais un rendu partiel de notre contribution ! Il n’est pas normal non plus que Bruxelles,dans le cadre de l’APD, contribue au développement de pays hors UE!

Répondre
Nicolas Lecaussin 3 juin 2024 - 10:49

Il y a plein d’autres pays qui ont reçu des aides encore plus importantes et n’ont pas vraiment connu de miracles économies ! Comme en Afrique par exemple…

Répondre