Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’Inde, la Chine communiste et les trous de mémoire de François Lenglet

L’Inde, la Chine communiste et les trous de mémoire de François Lenglet

par
2 848 vues

Lors de l’émission de David Pujadas sur LCI du 11 juillet dernier, après une intervention sur le rôle économique de l’Inde dans les années à venir, l’animateur se tourne vers François Lenglet, journaliste spécialisé en économie qui a « passé beaucoup de temps en Chine », pour lui demander quel pays, l’Inde ou la Chine, aura le plus d’impact sur l’économie mondiale dans les années à venir. Lenglet répond, sans la moindre hésitation, que « la seule vertu du communisme, mais elle a été considérable, c’est d’avoir rasé complètement le féodalisme, d’avoir donné à tout le monde de la santé, de l’éducation et de la nourriture. Ce n’est pas le cas en Inde », selon lui. Ces affirmations négationnistes n’ont suscité aucune réaction sur le plateau. Il ne faut pourtant pas être historien pour savoir que le communisme en Chine sous Mao a provoqué la mort de plus de 60 millions de personnes et des famines terribles. M. Lenglet ne sait-il rien – ou ne veut-il rien savoir – de ce qui s’est passé dans les campagnes durant la période du Grand Bond en avant (1958-1962) ?   Comme l’écrit Thierry Wolton dans un chapitre intitulé Mao plus fort que Staline (Une histoire mondiale du communisme. Les victimes), « des dizaines de millions de paysans vont, quant à eux, payer de leur vie le simple fait d’avoir préféré cultiver leur lopin de terre plutôt que de se consacrer au bien commun. » On estime que 35 millions de Chinois sont morts durant cette seule période de quatre ans ! M. Lenglet est économiste, il a sûrement eu la curiosité de jeter un coup d’œil sur les données relatives à la santé et à la durée moyenne de vie sous le communisme. Quant à l’éducation, il est vrai que durant la Révolution culturelle, les Gardes rouges ont rééduqué des millions de personnes dans des camps de concentration…

En fait, la Chine s’est développée quand elle a choisi le capitalisme et a profité des investissements occidentaux. Elle a aussi volé notre savoir-faire et elle continue. De plus, l’Inde n’a jamais connu de famine. Justement parce qu’elle n’a pas connu de communisme.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

8 commentaires

evgueniesokolof 15 juillet 2023 - 4:50

Personne sauf sans doute les menteurs et les illettrés de la NUPESTE n’ira contester les crimes de Mao, Staline ou Pol Pot.Il n’empêche que dans tous les cas, la destruction de ce qu’il appelle le système féodal a été la condition de la modernisation.En Inde, elle a sans doute été faite par la colonisation et, le sort des noirs américains doit être plus enviable que celui des Libériens alors qu’il n’y a pas de Michele Obama Saoudienne (Pardon de faire de la peine à Pap n’Diaye!.Je connais bien la Slovaquie.La Tchéquie est à l’aube de la seconde guerre mondiale à la pointe des avancées technologiques. Mon beau-père , slovaque – né en 1921 ne mangeait du pain qu’à Noel et a bu sa première bière à 20 ans.Les communistes ont industrialisé le pays à tour de bras et la Slovaquie a aujourd’hui un revenu par tête supérieur à celui de la Pologne ou de la Hongrie et proche de celui de la Tchéquie….Il ne faut pas confondre la morale ( qui n’est pas à l’actif des amis de Melencornichon) et la réalité…Le diable fait des choses horribles mais quand le Bon Dieu mène l’inquisition …no comment!

Répondre
Nicolas Lecaussin 15 juillet 2023 - 6:51

Ce n’est pas l’industrialisation communiste qui a développé la Slovaquie depuis 1993…

Répondre
Petrouchka 15 juillet 2023 - 8:36

N’est-ce pas plutôt la ruée d’investisseurs occidentaux venus (après 1991) chercher une main d’oeuvre peu chère, qui a provoqué l’essor de la Slovaquie ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 15 juillet 2023 - 8:46

aussi…

Répondre
Dussol 15 juillet 2023 - 5:51

Tant que les hommes seront ainsi faits qu’ils préfèrent travailler pour eux et leur famille que pour les autres, le collectivisme ne marchera pas. Seuls les totalitaires font semblant de ne pas le voir pour assoir leur pouvoir par le crime.

Répondre
RAMOND 16 juillet 2023 - 8:10

Merci d’avoir relevé l’incroyable propagande communiste de M.Lenglet. M.Pujadas l’a-t-il au moins relevé ou repris?

Répondre
Dorylée 23 juillet 2023 - 8:04

Le communisme a semé la mort et la désolation partout où il s’est installé, URSS, Chine, Cuba, Corée du Nord, etc. La Russie a relevé la tête depuis que le communisme a été éradiqué et la Chine s’est éveillée en s’ouvrant au capitalisme. Il n’est que de comparer la puissance économique des deux Corée…

Répondre
Walker 24 juillet 2023 - 8:37

Ne pas oublier que la Tchéquie a une tradition de constructions mécaniques de très bon niveau qui date de bien avant le communisme et bien avant la première guerre mondiale.

Répondre