Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’éclairage nocturne de nombreux monuments de Paris sacrifié sur l’autel de la sobriété énergétique

L’éclairage nocturne de nombreux monuments de Paris sacrifié sur l’autel de la sobriété énergétique

par
81 vues

La ville lumière n’est plus : l’écologisme en toile de fond et la crise énergétique ont eu raison de l’éclairage public de la tour Saint-Jacques, de l’Hôtel de ville, des musées municipaux et des mairies d’arrondissement à partir de 22h. L’éclairage des rues qui, on le rappelle, a été instauré par le lieutenant général de police, La Reynie, sous le règne de Louis XIV, n’est      pour l’heure pas remis en cause pour des raisons de sécurité.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a déclaré avoir demandé à l’Etat de faire la même chose pour les monuments nationaux ainsi qu’aux propriétaires de monuments historiques privés. La Tour Eiffel s’éteindra à 23h45 et la suppression de l’éclairage nocturne des ponts est également envisagée.

Lille et Marseille ont déjà pris des mesures similaires. Lyon, Bordeaux et Toulouse devraient leur emboîter prochainement le pas.

La mairie de Paris s’est fixé un objectif d’économie d’énergie de 10 % pour cet hiver, réduisant la dépense de 5,4M€ sur un budget total de 8Mds€, soit 0,0675%. N’y avait-il pas d’autres économies à faire que d’assombrir un peu plus la vie des Parisiens dans un contexte aussi morose ? Rappelons que les finances de la ville sont dans le rouge, et que la mairie recherche désespérément 250M€ pour boucler son budget.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Obeguyx 15 septembre 2022 - 2:15

Parler de lumière à quelqu’un qui n’a justement pas la lumière à tous les étages relève du parcours du combattant. Inutile de chercher à comprendre, c’est la même politique que pour l’hôpital public. C’est la même décadence, bienvenue en Absurdie.

Répondre

Laissez un commentaire