Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le poids des normes explose : un régime s’impose !

Le poids des normes explose : un régime s’impose !

par
140 vues

Le poids des normes se pèse en mots. Et la balance n’est pas loin d’exploser. Cette inflation législative est néfaste, à la fois pour les juristes, les citoyens et l’économie. L’Etat et les élus prennent de plus en plus de place dans nos vies, au détriment de la liberté des individus et de la compétitivité de nos entreprises. Le Conseil national d’évaluation des normes et l’OCDE dénoncent régulièrement cet excès de normes. Mais rien n’y fait. Ces réglementations sont certes nombreuses, mais le nombre de mots pour les expliquer encore plus.

Ainsi, le stock de mots pour « dire des normes » vient désormais d’atteindre plus de 44,1 millions de « mots Légifrance ». Une augmentation qui suit le temps : + 93,8 % depuis 2002 ! C’est tout simplement colossal ! Chaque quinquennat vient ajouter son poids de normes ; chaque gouvernement est atteint de « normatite aiguë ». Ce nombre de « mots » a augmenté de 5,7 millions sous Emmanuel Macron, soit plus que sous François Hollande (+ 5,4 millions) ou que sous Nicolas Sarkozy (+ 5,5 millions).

Une suppression des normes abusives s’avère plus que jamais nécessaire pour faire respirer les forces vives de notre pays. En plus, mettre en place un dispositif de suppression de deux réglementations pour l’adoption d’une nouvelle serait également bienvenu. A condition que le prochain gouvernement prenne conscience de ce problème, ce qui est loin d’être le cas. Obèse, l’Etat devrait commencer son régime d’urgence !

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

AlainD 25 avril 2022 - 8:06

Pondre des normes, un moyen pour justifier une armée de fonctionnaires qui passent leur temps à en créer toujours des nouvelles sans jamais se soucier de celles qui existent déjà ainsi que votre article le mentionne. Entre un code du travail obèse, le code général des impôts, le livre des procédures fiscales, le code de la sécurité sociale, comment voulez vous que les entreprises et les particuliers s’y retrouvent ? Le bazar devient ingérable y compris pour ceux qui les concoctent. Il y a là un énorme chantier à mettre en oeuvre en évitant la création d’un organe de normalisation des normes !!

Répondre
JR 25 avril 2022 - 5:38

Bonjour, effectivement, en passant de 1,8 M de fonctionnaire en 1981 à 5,7 M en 2021, pour seulement 22 % de population en plus, cela n’est pas étonnant. Il faut occuper tout ce petit monde à emmerder l’autre partie de ceux qui créent la richesse. De toute évidence les normes « dites » vertes ont due contribuer à cette inflation. La planification verdâtre est en Marche et assurent le déclin du pays et le déclassement des Français. Merci . Bien à vous

Répondre
Astérix 25 avril 2022 - 9:28

Merci de cet article. Je ne cesse de dénoncer depuis des années ces normes et règlementations imbéciles qui paralysent les PME PMI TPE.
Mais les Français sont contents ?? ils réélisent en permanence nos crétins d’énarcotechnocrates ??
La France est cuite car bientôt à l’arrêt définitif.

Répondre
JR 25 avril 2022 - 1:09

Bonjour, le jeu à somme nulle devrait être la règle, que cela concerne les normes ou les lois. Une nouvelle norme en annuler une précédente et une planification de la simplification doit voir le jour. Oui ce pays va mourir, mais c’est bien ce qu’ils veulent, c’est donc conforme à l’agenda Macrono-Davosien. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 26 avril 2022 - 9:11

Vous vous attendez à quoi ? Vous êtes naïfs à ce point ! Ca fait peur ! JR et Astérix ont parfaitement raison. Depuis plus de 40 ans, je ne cesse de dire qu’il faut trouver et imposer les SOLUTIONS et cesser avec les réglementations et les lois (souvent, excusez-moi du verbiage, à la con) qui ne servent que les élites qui se goinfrent. Et ça va continuer, même pire qu’avant, puisque le peuple a décidé de ne pas, à tout le moins, sanctionner.

Répondre

Laissez un commentaire