Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Le Parti Socialiste dévoile son projet pour 2022 : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes

Le Parti Socialiste dévoile son projet pour 2022 : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes

par Romain Delisle

Bien que dépourvu pour le moment de candidat, le PS a dévoilé ce weekend, lors de son campus d’été à Blois, son projet pour les prochaines échéances présidentielles. Son patron, Olivier Faure, l’affirme : « nous avons besoin d’une alternance qui soit une alternative, d’un 2022 qui résonne comme un 10 mai 1981 ».

Pêle-mêle, les vieux principes psalmodiés comme une antienne réapparaissent : l’universalisme républicain, la justice sociale et écologique ou l’égalité réelle. Dans la liste des propositions hautement impolitiquement correctes développées par le parti, on retrouve la création d’un impôt sur la fortune pour financer la transition écologique, l’entrée de Gisèle Halimi au Panthéon, l’instauration d’un revenu minimum pour la jeunesse ou encore la facilitation de la mise en œuvre du référendum d’initiative partagée.

Totalement disruptives, les propositions de réformes institutionnelles prévoient le parrainage d’un candidat à l’élection présidentielle par 250 élus et 150 000 citoyens ou le transfert du droit de dissolution du Président de la République au Premier ministre. En revanche, l’instauration du droit de vote à 16 ans n’a pas été retenue.
Le premier secrétaire du PS a, en outre, annoncé la tenue d’une primaire fermée pour désigner le candidat du parti à l’élection présidentielle. Les principaux candidats devraient être Stéphane le Foll, Arnaud Montebourg et Anne Hidalgo, qui plafonne à 7% dans les sondages.

La meilleure nouvelle du jour demeure probablement l’incapacité de ce parti, et de ceux comptant parmi ses coreligionnaires, de faire autre chose que se perdre en débats incessants et guerres picrocholines.

You may also like

1 commenter

zelectron 2 septembre 2021 - 1:35

Le Parti Socialiste dévoile son projet pour 2022 : c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes
le parti socialiste = le parti de la honte et de la misère.

Répondre

Laissez un commentaire