Accueil » Le gouvernement polonais baisse la TVA pour diminuer le prix de l’essence

Le gouvernement polonais baisse la TVA pour diminuer le prix de l’essence

par Aymeric Belaud

Pour Bruno Le Maire, c’est impossible et inutile. Pourtant, le gouvernement polonais vient de le faire. Le 1er février, le gouvernement polonais a décidé d’appliquer une baisse temporaire et massive de la TVA sur le carburant ; le taux passe en effet de 23 % à 8 % ! Cela entraine une chute du prix du carburant dans les stations-services polonaises : ce dernier atteint le niveau de début 2021 et de 2018. Le prix du litre de sans plomb 95 est tombé à 5,20 PLN, soit environ 1,14 €. Le prix du diesel a atteint une moyenne de 5,26 PLN/l (environ 1,15 €/l). Les deux carburants ont enregistré une baisse de leur prix de 66 gr/l chacun, soit environ 0,14 € le litre. Il s’agit de la plus forte baisse du prix du carburant dans l’histoire de la Pologne depuis 2005.

Certes, les conditions du marché du pétrole ainsi que les diverses politiques environnementalistes et écologistes au niveau européen vont continuer à augmenter le prix de l’essence. Mais cette baisse de la TVA, bien que temporaire, va permettre de soulager bon nombre de ménages polonais, et ceci sans distinctions de revenus ou de conditions sociales ! Une réelle politique d’égalité et non égalitaire : voilà pourquoi la France, égalitariste , refuse d’abaisser les taxes et préfère la mise en place d’un chèque énergie. (L’autre raison étant bien sûr que les taxes sur les produits pétroliers rapportent énormément à l’Etat)

Autre point intéressant, en octobre 2018 selon les calculs de l’IREF, le sans plomb 95 était taxé à 105,90 % en Pologne (ce qui est déjà énorme) contre 157,19 % en France ! En ce qui concerne le diesel, il était taxé à 89,52 % en Pologne et à 130,93 % en France ! Depuis, les taxes sur le diesel ont considérablement augmenté sous le gouvernement Macron.

Alors, plutôt que de proposer des chèques, des crédits d’impôts ou une contribution de l’employeur, la France devrait s’inspirer de cet exemple, voire aller plus loin en baissant les autres taxes comme la TICPE afin de diminuer durablement le prix du carburant. Mais cette possibilité ne semble pas dans l’agenda du gouvernement.

You may also like

4 commentaires

Rémi 7 février 2022 - 11:38

Il n’y a pas besoin d’être Polonais, pour comprendre ce qu’est « le bon sens » en période de crise…
Les discours n’éteignent pas les incendies ….Car ce sont les outils et moyens appropriés qui agissent dans la pertinence voulue par les citoyens… Pour éteindre le feu….
Les promesses de nos politiques français sont volatiles… Et le vent attise le feu… Et les Polonais le savent bien…
Seuls les résultats comptent…

Répondre
Obeguyx 7 février 2022 - 5:22

Eux, ils peuvent, ils sont moins endettés que nous. Le prix à la pompe hors bénéfices des distributeurs et de toutes les taxes ne dépassent pas 0,54 € le litre au plus coûtant en Europe. Comment peut-on être à 2 balles ? Presque fois 4 !!! La marge est belle et les contribuables très passifs.

Répondre
AlainD 7 février 2022 - 11:37

Que voulez-vous nous avons Le Maire au ministère, c’est un type qui a fait l’ENA et qui est donc incapable de faire un calcul simple il préfère les usines à gaz genre chèque énergie parfaitement discriminatoire (ce dont personne ne s’émeut). Lui bien sûr est au dessus de ces contingences : il roule gratis avec l’argent (notre argent) de l’Etat. Quand je pense que ce sont des gens comme lui qui gouvernent la France, comme disait à peu près Jean Yanne (je cite): « j’ai envie de balancer des mandales dans la tronche à tout ce qui remue ».

Répondre
Astérix 8 février 2022 - 8:57

Mais Obeguyx, si la France en est à ce stade, c’est bien parce que nous n’avons eu que des socialocommunistes à la barre depuis Pompidou qui ont jeté l’argent des français par les fenêtres et les ont écrasés d’impôts de taxes sur les taxes etc… le génie gaucho en quelque sorte !
Je rappelle les faits: Sous Pompidou la France n’avait aucune dette ! aujourd’hui 2500 Milliards de dettes plus 5000 milliards d’engagements hors bilan (les Français sont caution solidaire), plus un déficit budgétaire annuel de 100 milliards, plus un déficit commercial annuel de 100 milliards !!!!
En un mot une réussite !!!
Si les Français n’avaient pas élu ces crétins et si la gestion de l’état avait été identique à celle d’une entreprise privée ou d’une famille censée, l’essence serait à moins de 80 centièmes d’euros.
Ceci étant précisé, l’état Français doit immédiatement ramener la totalité des taxes sur les carburants à 1O %.
Si une telle mesure n’est pas prise, les TPE/PME/TPE feront faillites en masse ainsi que les familles car ce ne sont pas les seuls prélèvements qu’elles subissent !
Encore une fois pour sauver la France, la faire repartir et lui permettre de rembourser ses dettes, il faut baisser les dépenses publiques à 30 % du PIB au lieu de 70 % à ce jour, comme sous Pompidou !
Continuons dans la bêtise crasse !

Répondre

Laissez un commentaire