Accueil » Mutuelle des fonctionnaires : ce sont les contribuables qui payent !

Mutuelle des fonctionnaires : ce sont les contribuables qui payent !

par Nicolas Lecaussin

Il y a quelques jours, Force ouvrière, le principal syndicat des fonctionnaires publiait un communiqué précisant que « La Fédération générale des fonctionnaires Force Ouvrière signerait l’accord interministériel relatif à la protection sociale complémentaire (PSC) en matière de couverture des frais occasionnés par une maternité, une maladie ou un accident dans la fonction publique de l’Etat ». Cet accord, qui s’appliquera dès 2024, concerne 2,5 millions d’agents publics, et si FO est « pour », ça n’est pas du tout un hasard. Près d’un an après l’ordonnance qui avait acté la prise en charge par l’Etat de 50% des frais de complémentaire santé de ses agents, le panier de soins auquel s’appliquera ce pourcentage est donc arrêté. Depuis le 1er janvier, les agents de l’Etat qui en font la demande bénéficient chaque mois d’une participation forfaitaire de 15 euros de leur employeur à leurs cotisations.

Mais une fois l’accord entré en vigueur, la prise en charge mensuelle de l’Etat devrait au moins doubler pour atteindre un plancher d’environ 30 euros. Le caractère majoritaire de l’accord rend obligatoire l’adhésion aux futurs contrats collectifs que passera l’employeur public avec les organismes complémentaires. C’est plus d’un milliard d’euros par an que l’Etat devra injecter dans la protection sociale complémentaire des fonctionnaires. Et cela concerne aussi les fonctionnaires retraités. Ce sont donc bien les contribuables qui vont payer la mutuelle des fonctionnaires. Un beau cadeau à moins de trois mois des élections…

You may also like

16 commentaires

MARC BLOT 7 février 2022 - 9:23

Fonctionnaire retraité, je suis adhérent à la mutuelle générale de la fonction publique, MGEFI
.bénéficiaire d’une pension mensuelle de retraite de 2568 € net, celle ci est assujettie à 2 prélèvements mensuels de 109,27€ (mari)+ 85,71€ (épouse) relatifs aux cotisations mutualistes
.aucun autre « avantage » à signaler, « avantage » en contre partie de paiements par mes soins, rien de plus normal!!
.il conviendrait de cesser ces attaques systématiques à l’égard des fonctionnaires dont le seul privilège significatif est d’avoir la sécurité de l’emploi.
.ces comportements, basés sur des idées fausses, sur des on dits, ne font qu’attiser les polémiques nuisibles à un climat social serein
cordialement
Mr Marc Blot

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2022 - 10:33

Sauf que les cotisations des agents de l’Etat sont, comme on sait, fictives. En réalité, leur traitement net ne diminuera pas d’un centime et la totalité de la facture incombera à l’Etat – c’est-à-dire, in fine, au contribuable, qui paiera ces nouveaux privilèges de la fonction publique.
Cordialement
NL

Répondre
Jacques MARC 13 février 2022 - 4:04

Pas sur que cette participation de 15€ s’applique aux fonctionnaires retraités (je vais faire la demande , mais à ce jour les décrets d’application n’ont pas été pris)
en revanche le décret ne dit rien sur les fonctionnaires retraités:

Décret no 2021-1164 du 8 septembre 2021 relatif au remboursement d’une partie des cotisations de protection sociale complémentaire destinées à couvrir les frais de santé des agents civils et militaires de l’Etat »

Répondre
Nicolas Lecaussin 13 février 2022 - 10:28

Si, selon FO…qui a toutes les raisons de se réjouir…
Cordialement,
NL

Répondre
AlainD 7 février 2022 - 11:43

Pour votre gouverne sachez que pour mon épouse et moi-même qui sommes retraités du secteur privé, nous payons 226 euros mensuels de mutuelle, alors ne venez pas nous demander de plaindre les « pauvres » fonctionnaires retraités. Je ne perçois pas 2.568 euros nets de retraite.

Répondre
Rémi 7 février 2022 - 11:30

Cette information n’est pas une  »révélation » …
Qui peut être étonné de cette contribution du contribuable pour financer le  »job » à vie quel-qu’en soit les performances individuelles et le parapluie de la retraite…?
Et encore, le contribuable ne sait pas tout…!
Le contribuable finance les nantis, les pantoufliers par reconnaissance politique, les prisons dorées, les conseilleurs et membres de Commissions…Enfin, les copains de l’instant sans oublier d’entretenir les copains d’hier….
Financer les 75 millions de Carte Vital, financer les retraités de 110 ans et plus (on les appelle : Les morts-vivants)
La France est une « puits sans fond » alimenté par le contribuable à jet continue et Le Tonneau des DANAÏDES, entretenu par nos gouvernants successifs, soucier de gouverner sans mettre en cause leurs prédécesseurs… Ainsi comment puiser l’eau nécessaire pour éteindre ces incendies…?
Alors que sont les « mutuelles » des fonctionnaires qui n’est qu’une fumerolle dans cette immensité d’incendies entretenus et perpétrés sans possible interventions des secours et des pompiers…
Ainsi est la France, ainsi va la France… Mais pour combien de temps encore ?

Répondre
Obeguyx 7 février 2022 - 5:29

2568 € de retraite mensuelle pour avoir occupé un emploi garanti à vie, sans avoir pris le moindre risque ? C’est bien ce que je dis, pour certain, la vie est belle. Nicolas a très bien rédigé son article et il n’a pas parlé des avantages des retraités de la fonction publique, retraite dont on ne sait toujours pas comment elle est financée. Un peu comme les mutuelles peut-être ? Merci Nicolas pour le travail que vous faites.

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2022 - 9:00

Ce sont des cotisations fictives. C’est grâce à l’impôt . Merci à vous
Cordialement

Répondre
Jacques MARC 13 février 2022 - 3:48

Cher Monsieur
en quoi les cotisations versées mensuellement à une mutuelle sont fictives ?:
-la mutuelle est choisie par le fonctionnaire (Mgefi ou autre ..qui sont des personnes juridiques distinctes)
-les cotisations sont déduites du montant brut du salaire ou de la pension de retraite…
-les salariés du secteur privé bénéficient eux aussi de la participation de leur employeur :
« Depuis la loi ANI qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2016, les employeurs du secteur privé sont obligés de proposer une mutuelle collective à leurs salariés. Autre élément phare de cette loi, les employeurs sont contraints de financer cette couverture à hauteur de 50 % minimum. »

Répondre
Nicolas Lecaussin 13 février 2022 - 10:31

Parce ce qu’il n’y a pas d’impact sur le net. C’est l’Etat qui paye (les contribuables) comme pour les retraites, il n’y pas de caisse d’ailleurs !

Répondre
Astérix 8 février 2022 - 12:02

Mais les Français trouvent cela normal !!??? Continuons gens du privé à payer pour 7 millions de fonctionnaires !!!
Quand le secteur privé aura rendu l’âme, ce qui est imminent, nos fonctionnaires seront bien avancés !
Mais nos incapables de technocrates sont tout compris ???

Répondre
Jacques MARC 13 février 2022 - 3:49

-les salariés du privé bénéficient de la participation de leur employeur :
« Depuis la loi ANI qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2016, les employeurs du secteur privé sont obligés de proposer une mutuelle collective à leurs salariés. Autre élément phare de cette loi, les employeurs sont contraints de financer cette couverture à hauteur de 50 % minimum. »

Répondre
Nicolas Lecaussin 13 février 2022 - 10:29

C’est l’argent de l’employé…et des consommateurs…Et cette obligation ne devrait pas exister. C’est à l’employé de choisir.
Cordialement,
NL

Répondre
Jehl 13 février 2022 - 8:56

Pour un total ttc de 162.24 € de facture mensuelle d’électricité, 24,49€ sont destinés à la cta (contribution tarifaire d’acheminement) dont le produit est reversé a la caisse nationale des industries électriques et gazières, comme indiqué au dos de la facture. Ce montant est fixe et non proportionnel à la consommation.

Répondre
montesquieu 13 février 2022 - 12:12

Tout ce que perçoit un fonctionnaire directement et indirectement est payé par le contribuable du secteur privé sous déduction de ce qu’il reverse en accises, impôts directs et indirects. Si le système le permettait techniquement, il ne percevrait que ce net et vivrait hors taxe. De plus et parfaitement scandaleux, il bénéficie de la PREFON, fonds de pension interdits pour tous les autres plus le plus grand profit de « la veuve écossaise ». Alors, svp, ne vous plaignez pas!

Répondre
PhB 13 février 2022 - 5:59

Bonjour
Mon épouse enseignante retraité n’a cotisé à une complémentaire retraite obligatoire qu’à partir de 2014.
En partant en retraite en septembre 2016, elle s’est fait verser sa complémentaire en une fois, de l’ordre de deux à trois mille euros.
Depuis elle ne touche que la pension de base qui est de l’ordre de 80% de son dernier salaire.
Elle touche 80% de ma propre retraite d’ingénieur après 40 ans de cotisations (plus les jobs de vacances étudiants antérieurs). Dans mon cas même avec une sur cotisation de l’employeur à l’AGIRC et l’ l’ARCCO, je touche environ 70% de mon dernier salaire , ceci douze fois par ans, en ayant cotisé sur l’équivalent de 14 à 15 mois de salaire mensuels avec les primes soumises à cotisation.
Ca ne me choque pas pour moi mais ça devrait être pareil pout tout le monde.
Ce n’est pas aux salariés du privé de payer la retraite des fonctionnaires.
Pour les gens salariés du privé dont je fais partie, c’est purement scandaleux. C’es en effet le contribuable qui

Répondre

Laissez un commentaire